IMHD 2.20: Avant, c'était mieux... je ne sais pas!

06/02/13 à 10:24 - Mise à jour à 10:24

J'ai passé une excellente semaine, merci. Semaine calme sur le front du disque dur. In My Hard Drive, S02E20.

IMHD 2.20: Avant, c'était mieux... je ne sais pas!

En voyant mon petit dernier fasciné par les avantageuses courbes de Beyoncé Knowles (Peut-on sérieusement l'en blâmer, d'ailleurs? Ou était-ce le clip vidéo qui l'hypnotisait de la sorte?) l'autre jour à la télévision, ma meilleure moitié me dit "il est temps que tu lui redonne de la musique de goût, le Top 50 de ses frère et soeur, il l'aura de toutes façons, réveilles-toi, il est grand temps de lui refaire des propositions". Elle n'a pas tort. Si j'ai pu lui faire dire "Allons les Mauves" à l'âge de deux ans et demi, il n'y a pas de raisons que je ne puisse l'influencer sur ses goûts musicaux potentiels. Après tout, l'endoctrinement paternel a bien eu ses effets sur moi (à quelques exceptions près), pourquoi cela ne fonctionnerait-il pas avec lui? Partager avec lui une base sur laquelle s'appuyer à l'heure de faire ses choix propres. Pour ce faire, reprendre possession de mon salon, y réécouter de la musique, ma musique, au risque de désobliger mes ados; penser à, dans quelques mois, remonter une platine et des disques, l'inviter, par la danse, à se remplir les oreilles. Sachant que si je suis soigneux dans mes choix, je parviendrai peut-être à emmener mes grands.

Le lecteur CD de l'ordinateur ayant trépassé, il m'est difficile de nourrir le disque dur avec les récentes sorties CD. Je compte aussi peu d'arrivées par la fibre optique, mis à part le nouveau single de Ty, le MC-colosse anglais d'origine nigériane, fine lame d'entre les fines lames qui, sur un instrumental mêlant jazz et soul, pose son constat de "avant, c'était mieux" sur des rimes souples et riches.

Avant, c'était mieux... Je ne sais pas. Ce qui me paraît sûr, c'est qu'auparavant, le hip hop avait un peu plus de lettres et de vocabulaire. Et il me semble clair qu'entre Kendrick Lamar et Trinidad James, il y a une encyclopédie. Et une différence de classe et de contenu. Un peu comme entre PMPDJ et La Fouine.

Si j'en crois Disco Love 3, le patrimoine de cette musique dite disco semble sans fin. À croire que la production de cette époque ne sera jamais complètement rééditée. Pour le meilleur et pour le pire. À boire et à manger donc sur cette compilation coordonnée par Al Kent, un fin connaisseur en la matière. Ce qui me fait me souvenir avoir lu quelque part que, seulement, 17% de la production discographique totale avait été imprimée sur CD. Il y a donc encore du travail pour ces labels compilateurs que sont, parmi d'autres, Numero Group, BBE ou Born Bad.

 

Enfin, pour la fine bouche, ce morceau lâché par Kieran Hebden aka Four Tet sur les réseaux sociaux ce mardi, ce morceau incroyable au titre improbable et qui n'est pas encore dans le hard drive mais sera probablement sur ma platine endéans la fin de semaine.

 

Et à part ça? Ben, figurez-vous que ça va même si je tournais sur ma tête en 83. Allez, je vous laisse. En vous souhaitant une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien.

EN ROTATION LOURDE CETTE SEMAINE

ALBUMS
+/ Chris Dave & The Drumhedz: mixtape (Chris Dave) / jazz-drums-soul
+/ Brzzvll: Polemicals (Melting Pot) / jazz
+/ Jaylib: Champion Sound (Stones Throw)
+/ V/A: Hard to Handle / Black America Sings Otis Redding (Ace-V2) / soul
+/ V/A: Disco Love 3 Compiled by Al Kent (BBE) / boogie-disco

SINGLES, 45'S & EP'S
+/ Ty: Like You Never (Tru Thoughts)
+/ Machine Drum Meets Sun Ra: Door of the Cosmos (All City)
+/ The Heliocentrics: Collateral Damage EP (Now Again)

À VOIR, DANSER, CETTE SEMAINE
09/02/13: Strictly Niceness @ La Bodega
14/02/13: Betty Wright @ Vooruit (Gand)

Nos partenaires