IMHD 2.18: Arrêt au stand

23/01/13 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

J'ai passé deux excellentes semaines, merci. Ce, malgré que ma gamine se gave de France Gall (époque Berger) à raison de quatre écoutes par jour et pour toute la maisonnée. Ce qui en dit long sur la qualité des quatorze derniers jours... Deux superbes soirées, un "arrêt au stand" dans les disquaires d'Amsterdam... IMHD S02E18.

IMHD 2.18: Arrêt au stand

Rappel à moi-même, Motown était une usine à pognon, une machine à faire des tubes, que l'on classe maintenant au registre des classiques de la "soul music". Second rappel à moi-même, parce que j'ai trop tendance à l'oblitérer, ce qui est vendeur n'est pas nécessairement mauvais tout comme ce qui est underground n'est pas obligatoirement bon. Le débat est vieux comme la musique enregistrée, pourtant, dans ma tête, c'est toujours le combat du bien contre le mal. C'est con mais c'est comme ça. Tout ça pour dire que Goldie d'A$AP Rocky, comme ça passe sur Trace TV, ça me passait au-dessus de la tête jusqu'à ce que j'intègre l'album dans le disque dur. Parce que l'album est bon, grosso modo et qu'au-delà du hip pop, il y a de vrais morceaux qui claquent, des instants de bravoure comme ce 1 Train avec, entres autres, Kendrick Lamar et Danny Brown, un morceau sans refrain, pas "pop" pour deux sous. Ces deux gars sont de fins écriveurs-rimeurs, une caution sur un certain futur du hip hop dont A$AP pourrait bien faire partie à condition d'affiner son propos, à avoir modeler son égo.

José James se trouve aussi à la croisée des chemins pop et musiques dites "de genre". Avec son No Beginning No End entièrement autoproduit et revendu "clef sur porte" à Blue Note, il cherche clairement le crossover. Parce que le dosage entre ballades et morceaux plus enlevés est habile. Parce qu'il tourne sans cesse afin de toucher le plus de monde possible. Parce que ses choix artistiques sont judicieux (ses reprises live de Bill Withers ou Al Green!); parce que ses musiciens, Richard Spaven, Chris Dave, Pino Palladino, Robert Glasper, pour ne citer que les plus connus soit la crème de la crème, croient manifestement au projet et s'y investissent. José James, c'est un talent fou, un chouette et gentil garçon que votre maman adorerait avoir comme gendre et en plus, il a une belle voix sensuelle. Mon petit préféré sur le disque, c'est Sword + Gun avec Hindi Zahra, ici présenté en version live enregistrée à Bruges l'été dernier.

Mes coups de coeur de la semaine écoulée, c'est, primo, Hundred Strong & Joseph Malik. Une soul traditionnelle bien amenée, bien chantée, à l'anglaise, finement produite. Si le single pouvait entrer en rotation sur des radios, j'en serai fort aise.

 

L'autre coup de coeur c'est Ital Tek, un producteur anglais mélangeant basses telluriques, rythmiques "footwork", sorte de tech house survitaminée originaire de Chicago, et une finesse surprenante dans les mélodies, je devrais dire le choix des samples plutôt. Pas immortel mais bien dans son temps, Ital Tek. Tout comme Herrmutt Lobby, dont l'EP Haters Gonna Hate va bientôt sortir sur le label Eat Concrete. Des bons gros beats qui tabassent... mais pas que... à découvrir.

 

À découvrir aussi, je sais, je suis en retard, PMPDJ, furieux groupe français mené par le talentueux Grems. Stachmou tire sur toute la connerie possible et imaginable. Un morceau de bravoure! Et un régal.

J'ai eu le plaisir d'être invité à jouer à Rotterdam ce weekend. En passant par Amsterdam pour rejoindre mes hôtes, je me suis arrêté dans deux disquaires de grande classe, desquels j'ai ramené quelques victuailles comme cet album Psychedelic Shack de The Temptations produit par Norman Whitfield, l'album de Marvin Gaye et Tammi Terrell contenant leur version de California Soul, ce classique soul popularisé par Marlena Shaw ou encore (enfin, je l'ai trouvé), le maxi de Open Sesame de Kool & the Gang; un groupe dont la carrière a commencé bien avant les scies funk 80's. J'y ai trouvé aussi l'album de DJ Numark (ex-Jurassic 5) et une splendide réédition du premier album du facétieux Biz Markie produit par Marley Marl, instrumentaux compris.

Mission des prochaines semaines, retourner dans ma cave écouter ces disques et les autres, respecter mes résolutions de la dernière chronique... Enregistrer de bons mixes pour des gens de qualité. Allez, je vous laisse. En vous souhaitant une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien.

EN ROTATION LOURDE CETTE SEMAINE

ALBUMS
+/ José James: No Beginning No End (Capitol/Blue Note) / jazz-soul
+/ Hundred Strong & Joseph Malik: All Ain't the Same (High Noon)
+/ Brzzvll: Polemica ls (Melting Pot) / jazz
+/ Osunlade: A Man with No Past Originating the Future (Yoruba) / electronica
+/ A$AP Rocky: Long Live A$AP (Sony) / hip hop-pop
+/ The Temptations: Psychedelic Shack (Motown) / Soul

SINGLES, 45'S & EP'S
+/ BJ Smith: Umi Says / Running (Nu Northern Soul)
+/ African Roots Of Jazz: The Healer Don't Break (Luv & Haight/Ubiquity) / jazz
+/ Ital Tek: Hyper Real EP (Civil) / bass
+/ Danny Brown: Grown Up (Scion A/V)
+/ Herrmutt Lobby: Haters Gonna Hate (Eat concrete) / beats-bass

A VOIR, DANSER, CETTE SEMAINE
26/01/13: MATTHEW HERBERT BIG BAND @ FLAGEY
26/01/13: BRAZZAVILLE NEW ALBUM PRESENTATION @ ARENBERG SCHOUWBURG (ANTWERP)
26/01/13: BRUSSEL HELPT @ BEURSSCHOUWBURG
27/01/13: MIGUEL (THE NEW R&B SENSATION) @ LE CARRE STREET SOUL SCENARIO
01/02/13: OPEN THE BOX FEAT. TRUS'ME @ MR WONG
01/02/13: LEFTO PRESENTS DJ DAY & JROCC @ VOORUIT

Nos partenaires