Serge Coosemans
Serge Coosemans
Blogueur
Opinion

27/11/17 à 09:37 - Mise à jour à 09:36

Hip hop, sexisme et censure: les leçons du 2 Live Crew, presque 30 ans avant Damso

Trois ans avant la naissance de Damso, le 2 Live Crew mélangeait déjà le boulard au hip-hop. Cela avait fait scandale et des leçons en avaient été tirées. Des leçons que tout le monde semble aujourd'hui avoir oubliées, alors qu'elles restent pourtant primordiales. Me so horny, me explain you long time, c'est le Crash Test S03E13.

Toute cette récente agitation autour de Damso m'a rappelé une histoire que j'aime bien: celle du 2 Live Crew. Eux aussi faisaient du rap, eux aussi étaient considérés comme obscènes, eux aussi ont tapé le gros scandale. C'était en 1989-90, dans la foulée de la sortie de l'album As Nasty As They Wanna Be et du succès du single Me So Horny, ce tube qui sample la scène de la pute à 5 dollars du film Full Metal Jacket et raconte les déboires d'un ado qui a "la bite dure" et qui essaye d'en faire profiter toutes les filles du voisinage. J'étais de ceux qui ont trouvé ça drôle, crapuleux mais sexy et dansant. D'autres l'ont en revanche estimé incroyablement sexiste, misogyne et irresponsable. Pour qui avait déjà écouté Prince, l'électro à la Egyptian Lover ou même les Beastie Boys, qui jouèrent en début de carrière sur une image de gros obsédés de la fesse (Cookie Puss, She's on It...), avant de se repositionner en parfaits exemples de bobos new-yorkais bouddhistes, cela n'avait toutefois rien de très original ou même de particulièrement choquant. L'ennui, c'est que le 2 Live Crew venait du sud de la Floride, sortait ses disques sur son propre label et ne connaissait personne dans le business. Autrement dit, ces types étaient plus faciles à emmerder que les artistes signés chez Warner ou EMI, forcément défendus en cas de procès par des batteries d'avocats de premier plan.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires