Here we go magic: it's a kind of... magic!

08/07/10 à 20:29 - Mise à jour à 20:29

Premier grand frisson musical aux Ardentes en compagnie des Américains de Here We Go Magic...

Here we go magic: it's a kind of... magic!

© Frederic Pauwels

"Pigeon, oiseau à la grise robe / Dans l'enfer des villes / A mon regard tu te dérobes / Tu es vraiment le plus agile." Dans l'enfer de l'industrie du disque, sûr que "Pigeons", le nouvel album de Here We Go Magic, risque bien de se dérober, de toute sa confondante agilité, aux oreilles des moins attentifs. Et pourtant...

Pourtant, ce nouvel essai du New-Yorkais Luke Temple, qui a tourné avec Grizzly Bear, a tout du manifeste pop moderne, inégal mais souvent passionnant, concassant avant de mélanger joyeusement tout ce qui fait l'air du temps: dream pop, psychédélisme, folktronica, accents krautrock, tribaux voire discoïdes...

Déjà légèrement brumeuse sur disque, la musique de Here We Go Magic prend hélas des accents fortement brouillons dans des Halles liégeoises à l'acoustique plus que douteuse. Le syndrome de la soupe indé n'est jamais loin. Mais le temps de quelques micro tubes célestes -"Surprise", "Collector" et "Casual", triplette proprement... magique-, le débat prend des hauteurs quasi stratosphériques.

Le premier grand moment musical de ce festival, rehaussé, encore bien, par les divines présences d'une bassiste et d'une claviériste belles à tomber par terre. Chaud devant!

Nicolas Clément, à Liège

En savoir plus sur:

Nos partenaires