Goodbye Moscow, la "nostalgie positive" d'une Russie rêvée

15/11/17 à 13:56 - Mise à jour à 17/11/17 à 09:38

Finaliste de la dernière édition du concours Du F. dans le texte, Goodbye Moscow s'apprête à sortir "pour de vrai" son premier EP, ce vendredi chez Balades Sonores à Bruxelles. Rencontre avec sa tête pensante.

Il a des origines arméniennes, a grandi en France, son coeur est à Moscou mais il se sent chez lui à Bruxelles. Et il a la tête dans les étoiles, Benjamin Hutter. Lui qui a créé son projet Goodbye Moscow au retour d'un voyage marquant en Russie, démarre au quart de tour quand il s'agit d'évoquer ce pays "de tous les extrêmes" d'où il a ramené la femme de sa vie. "Quand je suis parti de Moscou, j'ai eu l'impression d'être dans un microcosme où tout était doux, nous explique-t-il d'une voix rêveuse. Les gens souriaient dans la rue, ce qui n'arrivait jamais. Il devait faire 8 degrés, mais avec un gr...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires