Foutez la paix aux discothèques idéales!

11/12/14 à 12:29 - Mise à jour à 13:22

Cri du coeur de Deejay Kwak. Foutez la paix aux discothèques idéales, elles n'existent qu'en fonction des personnes qui les possèdent. In My Hard Drive, S04E11.

Foutez la paix aux discothèques idéales!

© DK

Qu'est-ce qu'on en fait des caisses à propos du 50e anniversaire de A Love Supreme du John Coltrane Quartet! Sur La Première, ce matin, Jérôme Colin, en parlait avec des tremolos dans la voix, une émotion quasi-palpable et puis, bardaf, c'est l'embardée. On enchaîne une merde sans nom, type Avicii, une bouse à tendance celte semblant rendre hommage à de pauvres types partis combattre une guerre qui les dépasse. Ne vous méprenez pas. Pour moi, A Love Supreme est un chef d'oeuvre, un vrai, un absolu, à qui il faut rendre hommage. Un moment de poésie musicale à ne pas mettre entre toutes les oreilles. Et certainement pas "un disque qu'il convient d'avoir dans toute discothèque idéale". Foutez la paix aux discothèques idéales, elles n'existent qu'en fonction des personnes qui les possèdent, les construisant patiemment. Mettez ce disque dans des oreilles qui n'en veulent pas, qui ne sont pas prêtes à le recevoir, le résultat sera explosif.

Quitte à être iconoclaste, je préfère le saccage de Aknowledgement par les Allemands de Skinnerbox. Entre brillance et massacre. Absolus. J'ai découvert ce track via le toujours excellent Mad Mats et son mix le plus récent. Mad Mats, l'un de ces nombreux gars qui ne sera jamais tête de gondole chez Resident Advisor mais qui en remonterait à bon nombre de DJ.

Je suis mitigé par rapport à cette idée de remixes de l'album de Mélanie de Biasio. Même gérée par Gilles Peterson. Et même avec les noms cités pour y participer. Pourtant, ce remix de The Hex est assez respectueux de l'original. Je suis curieux d'entendre la suite.

Avec les sorties annoncées des albums de Ghostface Killah en solo et avec MF Doom, l'album de Joey Bada$$, et de l'autobiographie de George Clinton, l'entrée en 2015 s'annonce assez jouasse. Personnellement, ce n'est pas l'année 2014 que je regretterai le plus. Musicalement, j'y reviendrai la semaine prochaine.

Mes listes de fin d'année sont, donc, en préparation. En attendant, je vous souhaite une excellente semaine. Quoi que vous fassiez, faites-le bien.

Nos partenaires