Focus Club, round 2: pianos et verres brisés

25/10/10 à 10:19 - Mise à jour à 10:19

Samedi soir au K-Nal, le Focus Club accueillait les Liégeois de Piano Club et les Anversois de Broken Glass Heroes. Compte-rendu et vidéo.

Focus Club, round 2: pianos et verres brisés

© Image Kevin Dochain

Deuxième round du Focus Club ce samedi avec, une fois de plus, un groupe de chaque communauté linguistique à l'affiche. Les Liégeois de Piano Club ouvraient les hostilités sur le ring du K-Nal, tandis que les Anversois de Broken Glass Heroes donnaient l'uppercut final avant la soirée Libertine Supersport.

Que le sieur Balboa retourne à ses entraînements: samedi, c'était au K-Nal que ça se passait. La baston commence solidement avec les cinq Piano Club et leur pop colorée transpirant les synthés eighties. Alors que leur Andromedia a déjà plusieurs mois de bagage (ils en ont déjà écoulé 5000 exemplaires, et en autoproduction s'il vous plait!), la machine est désormais bien rôdée sur scène. Malgré un son un tantinet brouillon (l'alcool et les sushis?), l'énergie est bel et bien là et les singles s'enchaînent avec brio.

Mais la véritable gifle de la soirée, c'est la performance de la énième clique de Tim Vanhamel (dEUS, Millionaire, Eagles of Death Metal, Evil Superstars, la liste est encore longue) et Pascal Deweze (Sukilove). Certes Broken Glass Heroes se tâte entre surf music, country gentilhomme et garage rock acéré, mais l'exécute toujours avec une classe et une conviction confondantes. Pas de leader dans le groupe, juste une bande de musiciens fous furieux qui se passent le relais au service des chansons. Et pas n'importe lesquelles!

Aperçu en vidéo:

FOCUS CLUB #2: Piano Club + Broken Glass Heroes @ K-Nal

Et pour ceux qui seraient restés sur leur faim (et les autres), la soirée Libertine Supersport prolongeait les festivités jusqu'aux petites heures, avec entre autres Simian Mobile Disco aux platines...

Kevin Dochain

Nos partenaires