Focus Brolcast #16: RifRaf fête ses 20 ans avec Fabrice Delmeire, rédac' chef depuis 1999

13/05/14 à 08:20 - Mise à jour à 08:20

Source: Focus Vif

Vétéran et pour ainsi dire unique survivant de la presse musicale gratuite francophone belge des nineties, le "musiczine" RifRaf souffle cette année ses 20 bougies. L'occasion pour Focus Brolcast de recevoir Fabrice Delmeire, rédacteur en chef du titre depuis 1999, un record en soi.

Focus Brolcast #16: RifRaf fête ses 20 ans avec Fabrice Delmeire, rédac' chef depuis 1999

© Rif Raf

Particularité de cette édition présentée par DJ Kwak et Serge Coosemans, l'interviewer se fait aussi interviewé puisque Serge s'occupa de la gestion du magazine peu après ses débuts, remplaçant quelqu'un depuis devenu Ministre CDH en Wallonie. Bref, voilà une grosse heure de freestyles 100% langue de pute, de rires et de révélations concernant le dur métier d'écrire sur le rock. Beam me up Scotty!

RifRaf, dans sa version néerlandophone, a été créé à Anvers en 1989. Cinq ans plus tard, ceux qui allaient plus tard lancer Mofo, le gratuit rock & rosse, présentent aux éditeurs le projet d'une édition francophone. Ceux-ci leur préfèrent l'idée concurrente d'un RifRaf wallon géré par Carlo Di Antonio, futur ministre alors organisateur du festival de Dour, et Pierre Adam, aujourd'hui employé au cabinet de Fadila Lanaan. Un éditeur basé à Anvers, un rédacteur en chef basé dans le Hainaut et la plupart des rédacteurs habitant Bruxelles ou Liège, voilà qui complique grandement les choses et la qualité du journal -mal traduit, plein de fautes, mal imprimé, bourré de copinage- s'en ressent. Fin 1995, histoire de mettre de l'ordre dans tout ça, exit The Walloon Way of Life et enter (sc), pilier de comptoir du Fuse passionné de journalisme gonzo, qui fera longtemps marrer les uns et crisser les dents des autres notamment au travers de rubriques très sarcastiques (Furioso, Bad Influence, Houellebecq de Série Z...). RifRaf est alors un gros fanzine rigolard.

Printemps 1999: exit Coosemans, qui s'en va jouer ailleurs, et enter Fabrice Delmeire, qui va en quelque sorte encore davantage "semi-professionnaliser" le magazine, l'emmenant sur les rails sur lesquels il se trouve toujours aujourd'hui, avec sa ligne plutôt pop et son écriture stylée, parfois trop selon certains. Nous sommes en 2014 et RifRaf fête donc aujourd'hui ses 20 ans, modestement vu que les finances, ce n'est toujours pas ça. Plutôt que de se jeter des fleurs, ce qui coûte cher au prix du bouquet, les rédacteurs, anciens comme plus récents, ont préféré s'amuser dans un cahier spécial livré avec le numéro de mai à se souvenir d'anecdotes plus ou moins glorieuses, au long de seize pages détendues et tongue-in-cheek levant le voile sur les coulisses d'un magazine musical. Notre Focus Brolcast approfondit le sujet, se remémorant le temps où les articles étaient livrés à une rédaction sur disquettes, les pratiques wannabe maffieuses de certains labels, les dessous de la vague Sacrés Belges, etc... Bref, encore un truc d'anciens combattants. Qui ont toujours le goût du sang et la fierté de l'indépendance! (sc)

Focus Brolcast #16: Fabrice Delmeire by Focus Vif on Mixcloud

En savoir plus sur:

Nos partenaires