Fête de la musique: demandez le programme

19/06/14 à 14:40 - Mise à jour à 16:59

Source: Focus Vif

Les traditions sont faites pour être respectées. Le 21 juin, l'été pointera officiellement son nez. Et comme chaque année, ce sera l'occasion de fêter la musique. Toutes les musiques en l'occurrence, du classique au rap, du rock à la chanson jeune public, puisque toutes les notes sont dans la nature...

Fête de la musique: demandez le programme

Ebony Bones, le 21 juin dans le Parc du Cinquantenaire. © DR

Cela fait 30 ans que ça dure. Et si l'événement n'a pas toujours le côté "spontané", voire envahissant, de sa version française originale (des joueurs de djembé reprenant Tryo à chaque coin de rue), sa programmation n'en reste pas moins conséquente. Elle s'étalera du 20 au 22 juin, un peu partout à Bruxelles et en Wallonie (blijkbaar is er niet altijd sprake van een feest van de muziek). La Chiva Gantiva, dynamite cumbia-funk, passera par exemple par Charleroi et Waterloo, An Pierlé par la collégiale Saint-Pierre et Guidon à Anderlecht, MLCD par Izel... La carotte, nouveau micro-lieu associatif schaerbeekois, accueillera elle Témé Tan, Le Colisée et le savoureux Jean Mikili. En tout, ce sont quelque 150 scènes et près de 700 concerts, qui seront ouverts à tous, entièrement gratuits. Impossible de détailler tout le programme évidemment. Chacun fera son petit planning selon les envies du moment. Mieux: grâce à l'opération Self Service, il est à nouveau possible pour chacun d'organiser son propre concert...

On notera tout de même que, pour les 30 ans, la Fête de la musique implantera son "QG" au parc du Cinquantenaire, à Bruxelles. Un "Village de la fête" où sont prévus tout le week-end des animations, des arts de la rue, du cirque, une brocante musicale (le dimanche), et même des écrans géants pour suivre les matchs de la Coupe du monde... Du côté des concerts, le Magic Mirror accueillera notamment les Anversois pop-psyché de Bed Rugs. Le samedi, la scène principale sera notamment foulée par Noa Moon et, tout de suite après, par la furieuse et toujours spectaculaire Ebony Bones. Anthony Joseph livrera lui son afro-free-funk sur la scène du Parc. Le lendemain, on a encore pointé, par exemple, Orval Carlos Sibelius (présent à l'affiche des dernières Nuits Bota), les Français de La Femme, Clare Louise, The Feather ou encore, sur la scène de l'esplanade, l'inénarrable Thomas Fersen. Rien que du beau jeu...

Enfin, à noter encore, pour les plus compétiteurs: hors progra officielle, le webzine Goûte Mes Disques profitera de la fête pour organiser son tout premier blind-test, chez Mr Wong, à Bruxelles, le 21 juin. Les amateurs peuvent toujours s'inscrire par équipe de six, via le mail blindtest.goutemesdisques@gmail.com.

En savoir plus sur:

Nos partenaires