Feeërieën, le festival enchanteur de l'AB

21/08/16 à 15:25 - Mise à jour à 15:23

Du 22 au 26 août, l'Ancienne Belgique déménage au Parc Royal, au pied du kiosque et sous les lampions, pour cinq soirées pleines de découvertes.

Feeërieën, le festival enchanteur de l'AB

Chassol © DR

Comme chaque été, l'AB ressort ses Feeërieën au coeur de la ville et nous invite à la découverte. Jazz, musiques du monde, splendeurs vocales... une dizaine d'artistes se produiront sur la scène improvisée, sous le vieux kiosque du Parc Royal. Un cadre enchanteur où le mini festival gratuit repousse une nouvelle fois les frontières. Programme.

Lundi 22 août

En 2013, la Carolo Melanie De Biasio donnait naissance à son second album No Deal. Un mélange de jazz, de blues et de soul qui marqua le début d'une success story planétaire. Après s'être fait remixée par The Eels ou encore Gilles Peterson (rien que ça), notre Billie Holiday nationale est de retour cette année avec une nouvelle pépite de 25 minutes, Blackened Cities. Un moment envoûtant à vivre ce lundi, précédé du Canadien Ian William Craig. Ce chanteur d'opéra de formation utilise sa voix comme instrument pour offrir une musique fragile et chaotique qui a la particularité d'arrêter le temps, comme le feraient William Basinski ou Sigur Ros.

Mardi 23 août

Pour rendre hommage à l'Américain Moondog, qui aurait eu 100 ans en mai dernier, l'AB invite le groupe Condor Gruppe ce mardi. Sur leur album Frog Bog, les Anversois ont revisité à leur sauce l'oeuvre du compositeur au costume de guerrier scandinave. Une composition jazzy qui se mêle joliment aux percussions ininterrompues et aux rythmiques complexes du Viking de la 6e avenue. Deux anciens élèves/musiciens de l'artiste regretté seront également présents. Moondog confia sa trimba, instrument de percussion construit par lui-même dans les années 40, au Suédois Stefan Lakatos alors que la pianiste française Dominique Ponty était la dernière à partager la scène avec lui en 1999.

Mercredi 24 août

Place aux musiques du monde pour le troisième jour du mini festival. Direction d'abord l'Afrique du Nord avec les Touaregs d'Imarhan. Après la sortie de leur premier album, ces jeunes rockeurs du désert ont entamé une tournée à travers l'Europe en compagnie de Kurt Vile. Avec leurs influences pop et funk, ils emmènent la musique touarègue encore plus loin. Le groupe algérien sera précédé par "la révélation de l'année", selon l'AB, les Sons of Kemet. Leur musique hypnotique puise dans un jazz multiforme, en y mêlant folk caribéen et afrobeat. La formule magique du groupe britannique? Deux batteries, un tuba et un saxophone, rien de plus.

Jeudi 25 août

Après nous avoir emmené à la Nouvelle-Orléans et en Inde, l'excellent Chassol nous accueille dans sa mère patrie, la Martinique. Le pianiste français du XXIe siècle, ami de Frank Ocean et Phoenix, viendra nous dévoiler ses "ultrascores", terme qu'il a lui-même inventé pour désigner ses oeuvres hybrides, fusion entre vidéos et audio rythmique. Seront également présents, les Belges De Beren Gieren. Du piano expérimental au jazz d'impro, en passant par des rythmes funky de contrebasse, le tout mené par Fulco Ottervanger, pianiste de Stadt, membre de Beraadgeslagen aux côtés de Lander Gyselinck du groupe Stuff.

Vendredi 26 août

Dernier soir des Feeërieën, organisé par le producteur londonien Visionist. Au centre de l'attention se trouve son propre label CODES. Le visionnaire a donc invité ses compatriotes britanniques: le DJ aux cheveux bleus, Kamixlo, et le producteur originaire de Manchester à la techno abstraite, Acre. Mais également une jeune musicienne bien de chez nous, Sky H1 et son grime instrumental et atmosphérique.

Nos partenaires