Eurovision: Axel Hirsoux et la Belgique n'iront pas en finale

07/05/14 à 06:52 - Mise à jour à 12:15

Source: Belga

Axel Hirsoux, qui représentait mardi soir la Belgique lors de la première demi-finale du 59e concours de l'Eurovision, n'a pas été sélectionné parmi les dix candidats finalistes.

Eurovision: Axel Hirsoux et la Belgique n'iront pas en finale

© Image Globe

Les pays sélectionnés pour la grande finale, prévue le samedi 10 mai à Copenhague, sont le Monténégro, la Hongrie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Ukraine, la Russie, Saint-Marin, la Suède, l'Islande et les Pays-Bas. La sélection de la Russie a été accueillie sous les huées du public. La chanson du candidat belge, intitulée Mother, n'a pas suffi à qualifier la Belgique. Le hennuyer Axel Hirsoux avait été choisi par le public flamand en mars dernier.

Le hennuyer a indiqué dans un court message posté sur sa page Facebook qu'il "avait fait de son mieux". "J'ai fait de mon mieux. Merci à tous pour votre soutien et félicitation aux candidats de ce soir!"

Les dix pays sélectionnés mardi soir, lors de la première des deux demi-finales, sont le Monténégro, la Hongrie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, l'Ukraine, la Russie, Saint-Marin, la Suède, l'Islande et les Pays-Bas. La seconde demi-finale aura lieu jeudi, avant la finale prévue samedi 10 mai à Copenhague. Le chanteur n'était pas joignable mardi soir pour une réaction.

1.177.470 Belges ont regardé la demi-finale

Plus d'un million de spectateurs belges étaient devant leur poste de télévision mardi soir pour la demi-finale du 59e concours Eurovision. Ils étaient 335.470 téléspectateurs francophones sur la RTBF et 842.000 néerlandophones sur la VRT.

La RTBF a réalisé 25,1% de part d'audience (Pda) mardi soir grâce à la demi-finale de l'Eurovision. Le portrait d'Axel Hirsoux, candidat hennuyer sélectionné par le public de la VRT, diffusé en prélude au concours a lui attiré quelque 349.151 spectateurs, soit 22,3% Pda. Avec 842.000 téléspectateurs devant le concours, la VRT a réalisé 34,9% de Pda.

En savoir plus sur:

Nos partenaires