Esperanzah! 2015, un bilan positif

03/08/15 à 11:43 - Mise à jour à 12:16

Source: Belga

Du 31 juillet au 2 août se déroulait le festival Esperanzah! Cette 14e édition du festival de musique a enregistré cette année encore des chiffres excellents. Avec 36.000 festivaliers.

Esperanzah! 2015, un bilan positif

Samedi 1er août au soir au festival Esperanzah! © BELGA/Julie Douxfils

Le festival a été raccourcit d'une soirée, passant de quatre jours l'an dernier à trois jours cette année. Ce qui a inévitablement réduit la fréquentation du festival: ils étaient 10.000 spectateurs de moins à applaudir les artistes de cette édition. Mais cela n'a pas empêché Esperanzah! d'afficher complet bien avant le début des festivités. 4 jours avant l'ouverture du site, tous les pass 3 jours étaient déjà vendus. Et dès le 1er août, on pouvait lire sur le site web du festival "tout est complet, festival et camping sont sold out". Résultat: impossible d'acheter les tickets d'entrée sur place le jour J, tandis que le camping accueillait quelque 7000 personnes.

Côté sécurité, le bilan est également positif avec aucun accident pendant l'évènement. "Le responsable de la sécurité a comptabilisé huit évacuations vers les hôpitaux, 357 interventions sur le festival et 448 sur le camping, principalement pour des piqûres de guêpes", rapporte Belga. Le plus gros problème enregistré cette année sur le festival, est la déprogrammation, à la dernière minute, du groupe de musique Ibeyi. Suite à une extinction de voix, la chanteuse annule à 15h sa participation prévue à 19h le même jour. Une très grande déception pour Jean-Yves Laffineur, directeur d'Esperanzah! qui nous confiait, mi-juin, "Ibeyi! C'est mon coup de coeur cette année. Je les ai vues il y a deux ans dans un petit café à Paris; il y avait 20 spectateurs. Et puis les filles ont été repérées par des gens beaucoup plus importants et je me suis dit "je ne vais pas les avoir". Et pourtant, cette année, elles sont à Werchter mais aussi à Esperanzah!, ce qui est une grande première." Ironie du sort...

En savoir plus sur:

Nos partenaires