En images: Paradise City et autres festivals hors-champ

24/06/16 à 13:37 - Mise à jour à 13:38

Paraît que la "bulle" EDM est en train d'exploser. Que l'overdose de mégakermesses dance guette. Possible. Le fait est que certains n'ont pas attendu le retour de flamme. Depuis un moment, en effet, l'alternative s'organise. Exemple avec le festival Paradise City, lancé l'an dernier.

L'idée? Proposer un événement électronique misant sur la qualité (plus que la quantité), développant une affiche aventureuse, sans être trop pointue -cette année avec entre autres Michael Mayer, Space Dimension Controler, Agoria, un live de Stephan Bodzin, le ticket Schwarzmann (Henrik Schwarz + Âme)... Ajoutez à cela la carte verte (le festival s'engage à réduire drastiquement son empreinte carbone) et surtout un lieu d'exception: le château de Ribaucourt, entouré de douves, écrin aussi classieux que bucolique, situé à quelques minutes à peine de Bruxelles, pas loin de l'aéroport national. A cet égard, le Paradise City n'est d'ailleurs pas le seul à miser sur un cadre original, voire exceptionnel. La preuve ci-dessus...

LES 25 ET 26/06, AU CHÂTEAU DE RIBAUCOURT, À PERK (STEENOKKERZEEL), WWW.PARADISECITY.BE

Nos partenaires