En images: le festival de Dour de Léo Aupetit et Mathilde Mahoudeau, étudiants au 75

18/07/17 à 10:00 - Mise à jour à 31/07/17 à 16:26

Pendant les festivals de l'été, Focus donne carte blanche aux étudiants en photo de l'École Supérieure des Arts de l'image Le 75. Troisième halte: le Dour festival, où Léo Aupetit et Mathilde Mahoudeau ont été traîner leurs objectifs.

Mathilde Mahoudeau est française, elle a 23 ans. Arrivée à Bruxelles il y a deux ans pour commencer des études de photographie au 75, elle a de nombreux festivals à son actif mais c'était la première fois qu'elle allait à Dour, et surtout, la première fois qu'elle couvrait un évènement musical en tant que photographe. Cette expérience qu'elle a trouvée " très intéressante " l'a poussée à travailler de façon assez différente de ce qu'elle fait habituellement via des photographies argentiques, où elle travaille seule de façon plus posée, plus réfléchie. On observe en effet très peu de personnages sur ses clichés. A travers sa sélection, elle désire montrer plusieurs aspects d'un même événement : la nuit, le jour, le matin, le camping, les concerts, le staff qui travaille... https://mathildemahoudeau.tumblr.com,: https://www.instagram.com/mathildemah/

Léo Aupetit alias PierreLaRépié, 21 ans, est étudiant en Belgique depuis 2 ans. " Dour fut ma première expérience. Et elle fut dark ", tel est le résumé cash de son expérience du Dour Festival intitulée à juste titre " Dark Dour 2017 ". https://www.facebook.com/lesphotosdepierrelapierre/?ref=ts&fref=ts

Nos partenaires