En images: Il collectionne les pochettes de disques avec des chats

15/10/13 à 12:09 - Mise à jour à 16/10/13 à 11:21

Avec la collection farfelue et les expos (Meow) de Kurt Overbergh, la catification de Katherine Mengardon et les kitten covers d'Alfra Martini, les chats ronronnent sur les pochettes de disques.

Vénéré par les Egyptiens, diabolisé au Moyen Age par les Européens (il est alors considéré comme un représentant du diable et ne sert qu'à chasser les souris), pour ne retrouver considération et honneurs qu'à partir du XVIIIe siècle (devenant l'animal romantique par excellence, mystérieux et indépendant), le chat a la cote ces dernières années. Les Lolcats, ces photos et vidéos plus ou moins amusantes généralement frappées de légendes humoristiques, polluent les réseaux sociaux et ont fait de lui la plus grande star du Web. Des bars à chats, phénomène importé du Japon et de Taïwan -où le premier est né en 1998-, ouvrent à Paris et à Londres...

Kurt Overbergh, directeur artistique de l'Ancienne Belgique, va jusqu'à collectionner les pochettes de disques avec des greffiers dessus. "Mon ancienne copine et moi avions deux chats à la maison. Et quand elle est devenue allergique, nous avons dû nous en séparer. C'était horrible. Ils faisaient en quelque sorte partie de la famille. En voyant les chats à l'arrière du premier album de Nick Cave et de la compilation des Beastie Boys, The Sound of Science, je me suis mis à les traquer sur des pochettes."

Kurt en a plus de 500 aujourd'hui. Réparties en 70 catégories. "Cat Woman": les femmes qui tiennent des chats. "Addicted to cats": les groupes qui les fourrent sur leur moindre cover, de Psapp aux Fleet Foxes en passant par Ladyhawke et James Yorkston. Ou encore les "Hard To Find Cats": ceux qu'il est difficile de déceler, comme sur la pochette du Myth Takes de Chk Chk Chk.

L'animal entretient depuis la nuit des temps des relations étroites avec le monde de la musique. Il a inspiré des compositeurs (Banchieri, Farina et Henze), des comédies musicales (Cats), des chansons populaires (parlez-en à la mère Michel) mais aussi des tas de rockeurs... "On ne peut pas devenir son maître. Le chat est un animal très indépendant. Il a d'ailleurs donné son nom à pas mal de labels indés comme Fatcat..." A pas mal d'artistes également. Cat Power, Cat's Eyes, Cat Stevens (le surnom que lui avait filé une fille parce qu'il avait des yeux de chat)...

Selon le vétérinaire français Jean-Yves Gauchet, père de la ronron thérapie, interviewé par Le Monde, "le ronronnement du chat émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes, un peu comme la musique." Ces vibrations ont même été reproduites par des kinésithérapeutes pour accélérer la cicatrisation osseuse.

Catification

Ce qui intéresse Overbergh dans les cat sleeves, c'est l'objet. "Les deux tiers de ces disques, je ne les ai jamais écoutés. Par contre, j'assure des Cat Dj Sets où je ne mixe que des chansons qui font référence aux chats... What's New Pussycat? de Tom Jones, Three Cool Cats des Coasters... "

Kurt a évoqué le sujet avec Mark Lanegan, Bonnie Prince Billy, Mercury Rev... "Je pensais être le seul débile au monde à collectionner des pochettes avec des chats dessus mais j'ai fait la connaissance d'un Japonais qui a déjà publié deux bouquins sur le sujet."

Si Overbergh prépare le sien, il a déjà rédigé un manifeste. Comme Lars von Trier et Matthew Herbert (Personnal Contract for the Composition of Music). Ainsi, l'image du chat peut consister en une photo, une statue, une animation, peinte ou dessinée et "ne sont pas admis les tigres, lions ou léopards bien qu'ils fassent partie de la famille des félins".

Le doux cinglé a proposé sa première exposition, Meow, en 2007 et vient de terminer la quatrième. "Comme les chats ont neuf vies, il n'y en aura plus que cinq. Après, je ne sais pas ce que je ferai de tous ces disques. Je les vendrai peut-être sur eBay..." A Louvain, l'Anversois a invité Katherine Mengardon, rencontrée via Galia Durant de Psapp. Mengardon réinvente et catifie des pochettes d'albums célèbres. Avec elle, le Parallel Lines de Blondie devient Parallel Felines. L'homme à tête de chou se mue en homme à tête de chat... "Nous avions des billets pour aller voir Kraftwerk en février, raconte l'artiste, et le jeu de mots est venu en premier: Katzwerk. Puis l'idée de the Cat-Machine. J'ai eu envie d'essayer et j'ai donné naissance à ma première cat cover."

Kitten Covers

Depuis l'enfance, Mengardon adore les illustrations de Louis Wain sur les couvertures des livres de Lilian Jackson Braun. Petite, elle dessinait déjà très souvent des humains à têtes d'animaux. "Mais plutôt des lapins." Passionnée par la musique, la photo, la parodie et les chats ("j'en ai quatre que je vais bientôt transformer en version Abba"), elle vient de catifier quatorze pochettes en sept mois.

"Au départ, j'étais intéressée par des albums très stylisés et plutôt minimalistes. C'était aussi, en théorie, plus facile à réaliser! Mais avant tout, je cherche un jeu de mots qui marche (plus ou moins bien) et un visuel de base qui se prête au jeu de la catification. Je commence toujours au crayon avec un croquis des sujets version humaine, puis quand j'ai la ressemblance, je commence la transformation." Elle ajoute des oreilles, des moustaches, un museau... Colorie au feutre. "Tout le travail de base se déroule manuellement. Je passe ensuite au numérique pour retravailler quelques détails."

Mengardon perçoit les chats comme des facilitateurs. "Bonnard a peint un grand nombre de chats dans ses toiles. Toulouse-Lautrec est connu pour son chat noir. Hockney s'est rendu plus humain avec le chat des Clark... Nous avons des liens si forts émotionnellement avec eux qu'ils nous donnent un point de repère particulièrement familier quand ils sont placés dans une oeuvre. Lorsqu'on me dit "artistes à chats", je pense au photographe Harry Whittier Frees, au dessinateur, humoriste et peintre Albert Dubout, à Alfra Martini et ses Kitten Covers..." Singer songwriter de Virginia Plain, Martini remplace avec beaucoup d'humour les êtres humains par des photos de chats sur des pochettes mythiques. Cool Cats...

Julien Broquet

WWW.KARUSKI.CO.UK - WWW.THEKITTENCOVERS.TUMBLR.COM

En savoir plus sur:

Nos partenaires