Ella Mai, la R&B Girl de 2018

07/08/18 à 11:44 - Mise à jour à 15:11

Actuellement 8e du Hot 100 (classement des singles les plus populaires aux USA) avec son single Boo'd Up, l'Anglaise de 23 ans amène une touche R&B assez inattendue dans les charts américains depuis maintenant quelques semaines.

Ella Mai, la R&B Girl de 2018

La chanteuse R&B Elle Mai lors de sa prestation à la cérémonie des BET Awards 2018, le 24 juin dernier. © REUTERS / Mario Anuzoni

Cette année, dans la course effrénée au fameux "Tube de l'été", les cartes semblaient déjà être jouées d'emblée aux Etats-Unis. En effet, entre la domination sans partage de Drake, le retour d'Ariana Grande ou encore le flow très rocailleux de Cardi B, les places semblaient chères ou en tout cas, promises à la trap, genre musical dérivé du rap en vogue de l'autre côté de l'Atlantique.

D'où l'étonnement lorsqu'une jeune anglaise arrive à se faufiler doucement mais sûrement aux premières places du Hot 100 (cinquième durant la semaine du 21 juillet), avec un titre assez chanté et très doux.

Une chanson R&B à contre-courant de la mode actuelle

Boo'd Up est un morceau R&B très classique, très codifié qui s'inspire largement des années 90. Produit par DJ Mustard, ce titre fait partie de l'EP Ready sorti l'an dernier. Ce projet de 6 titres s'inspire beaucoup des bases très épurées du R&B contemporain. Il permet à la chanteuse d'origine anglaise de se faire connaître auprès des amateurs du genre aux Etats-Unis.

De fil en aiguille, les réseaux sociaux propulsent la chanson à une audience plus conséquente. Le titre se voit par la même occasion doter d'un clip vidéo cumulant plus de 160 millions de vues à l'heure actuelle. A la fin du mois de juin, une performance télévisée lors des BET Awards 2018 lance définitivement la chanson.

Une exception qui ne touche pas l'Angleterre

Si l'Amérique succombe aux sonorités aériennes d'Ella Mai, le Royaume-Uni, pays d'origine de la chanteuse, reste de marbre. À cet effet, le quotidien britannique The Guardian publie en ce début du mois un article intitulé "The Britsh R&B star loved in the US and ignored by the UK." On peut y lire que malgré la frilosité du public, ce dernier ne pourra pas y résister longtemps car le morceau est "trop irrésistible pour que le Royaume-Uni le sous-estime."

L'artiste de 23 ans, de son côté semble bien patiente et confiante: "Il y a une place pour le R&B en Angleterre. Il y a un large public." En attendant, Ella Mai a dévoilé vendredi dernier son dernier single, Trip, dans la même veine que son prédécesseur.

Mostefa Mostefaoui

Nos partenaires