Eagles of Death Metal à Paris: "Je ne laisserai plus les terroristes me priver de mon plaisir"

17/02/16 à 08:19 - Mise à jour à 14:32

Source: Knack

"This ain't au revoir", baragouinait déjà Jesse Hughes dans le titre I Love You All The Time, dans un français approximatif. Au revoir it ain't indeed, car trois mois après les attentats, le groupe a retrouvé les Parisiens. Pas au Bataclan, mais à l'Olympia. Retour sur une journée de concert chargée en émotions.

C'était clair depuis longtemps: le premier concert parisien à part entière d'EODM depuis l'attentat au Bataclan, qui a coûté la vie à 89 personnes en novembre dernier, serait spécial. Les survivants et les proches des victimes ont tous été invités, s'ils le désiraient accompagnés de psychologues et de médecins, à assister gratuitement au concert.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires