Dour Will Tear Us Apart

14/07/18 à 14:45 - Mise à jour à 14:44

Micro société éphémère régie par des codes implacables, Dour met l'amour et l'amitié à l'épreuve. Tour d'horizon des dynamiques de groupes à l'oeuvre, entre couples séparés et groupes d'amis abandonnés.

Dour, comme tout festival, est une affaire de tribus nomades. L'événement hennuyer se vit en groupe et imprime un instantané du baromètre des amitiés et relations amoureuses. Larges, soudées, restreintes ou morcelées, ces meutes aux formes et aux couleurs hétéroclites accouchent donc de choix de vie douloureux. Vit-on différemment un festival en mélangeant conjoint(e) et amis proches? Est-il envisageable d'abandonner son groupe d'ami(e)s pour aller voir, seul(e) un artiste? Les réponses des festivalie...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires