Dour 2011 avec Boris, K-Branding et Neurosis: make some noise...

17/07/11 à 20:51 - Mise à jour à 20:51

Si comme chaque année, les festivaliers vont se laver au car wash voisin (en avaient-ils vraiment besoin avec ce qui est tombé samedi et dimanche?), quelques groupes se sont chargés ce week-end de nous décaper les oreilles.

Dour 2011 avec Boris, K-Branding et Neurosis:  make some noise...

© Noah Dodson

Ce soir, Boris n'est pas chez lui. Il n'a pas éteint toutes les lumières ni débranché le téléphone. Boris ne danse pas. Et s'il y a une soirée disco, elle se tient partout sauf du côté de la Petite Maison dans la prairie. Boris fait dans le rock lourd, le métal, le stoner, le doom. Boris plaît à Jim Jarmusch qui a utilisé plusieurs de ses morceaux pour la bande originale de son dernier long métrage Limits of control... Certains photographes et spectateurs des premiers rangs en ont encore les tympans qui pleurent. Le son des Japonais est plutôt impressionnant. Mais les voix ont une fâcheuse tendance à nous agacer.

Dans le genre bruyant, et en plus barré, les Bruxellois de K-Branding, nourris au free jazz, au noise, à la no wave et à la musique industrielle, ont livré une prestation bien plus convaincante un peu plus tôt dans la journée. "Ils ont changé de batteur", s'interroge-t-on à nos côtés. Euh, non. Le trio a par contre sorti un nouvel album, Alliance, en avril dernier. Et il est nettement plus sombre et moins tribal que son prédécesseur. On est dans le hors-norme, le torturé, le cauchemar éveillé. K Branding joue fort. S'il vient près de chez vous et que vous êtes à la maison, précipitez vous dès que vous entendez le début du concert...

Vendredi, Dour nous avait déjà solidement récuré les oreilles avec Neurosis. 26 ans déjà que les Californiens font du bruit. Partis du hardcore, les mecs d'Oakland se sont imposés comme la référence en matière de métal lourd, torturé et oppressant. Et on comprend pourquoi devant pareilles maîtrise et déflagrations. Il y a plus de risques de litiges avec ceux qui veulent imposer des normes strictes en matière de bruit dans les concerts pour nos amis que pour Gaëtan Roussel, dimanche après-midi, sur la Last Arena...

J.B.

En savoir plus sur:

Nos partenaires