DJ Pierre, un héros très discret

09/12/16 à 09:00 - Mise à jour à 08/12/16 à 17:39

C'est un véritable héros très discret que DJ Kwak et Serge Coosemans reçoivent cette semaine au micro du Focus Brolcast: Pierre, DJ résident du Fuse depuis l'ouverture, en avril 1994. Soit 22 ans de bons et loyaux service, le plus souvent en début de soirée, quand personne ne danse, ou en fin, quand tout le monde tangue. Position que Pierre est probablement le seul acteur de son secteur à ne pas trouver ingrate.

DJ Pierre, un héros très discret

DJ Pierre © DR

Si son prénom est associé probablement à jamais à celui de la discothèque techno de la rue Blaes, de laquelle il est resté résident malgré les différentes directions et changements de cap, Pierre Noisiez ne vit pas que Fuse, ne mange pas que Fuse et ne dort pas non plus au Fuse. On l'a en effet vu deejayer à bien d'autres endroits, de la P3P anderlechtoise jusqu'à Moscou, des soirées Lessizmore à Paris aux festivals de toutes tailles et de tous genres un peu partout en Europe. Une vie nocturne bien remplie et puis des journées qui ne sont pas non plus en reste, notre homme s'étant occupé de différents bookings et de différents labels, dont celui du Fuse, tout récent et à ne pas confondre avec celui des années 90 (tout cela est très clairement expliqué dans le podcast). Le tout en gardant une réputation d'intransigeance et de radicalité jamais démentie. Ce qui n'empêche ni le sourire, ni l'ouverture et la modestie. Millenials et autres enfants assoiffés de célébrité, asseyez-vous et prenez des notes: "le DJ, c'est le mec avec ses disques. Pas de quoi en faire un plat." (sc)

En savoir plus sur:

Nos partenaires