Disappears - Era

26/08/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:30

ROCK | Steve Shelley n'aura pas traîné ses guêtres pendant des lustres avec les mecs de Disappears.

Disappears - Era

© DR

Disappears - Era

© DR

Le temps d'enregistrer un album, Pre Language, et de tourner le défendre sur scène, que le batteur de (feu?) Sonic Youth a déjà pris ses cliques et ses claques. Une claque, Era, disque post-punk goth, répétitif, anxieux et paranoïaque, en est une fameuse. Plus radical, plus austère, plus audacieux et expérimental aussi, le groupe de Brian Case (des formidables Ponys dont on vous recommande chaudement Laced With Romance) se tape des plans à la The Fall, Bauhaus, Liars, A Certain Ratio. Là où New House ressemble à un générique de Twin Peaks chanté par un Tom Waits ou un Nick Cave qui aurait avalé une vilaine pilule... Solide.

  • DISAPPEARS, ERA, DISTRIBUÉ PAR KRANKY/KONKURRENT.
  • En concert le 27 novembre au Kreun, Courtrai, et le 1er décembre au Magasin 4, Bruxelles.

En savoir plus sur:

Nos partenaires