Dionysos, l'art dans le sang

25/02/16 à 12:38 - Mise à jour à 13:32

Source: Focus Vif

Atteint d'aplasie médullaire et momentanément devenu un vampire en pyjama, Mathias Malzieu s'est fait sauver la vie. Il en tire un livre, journal d'un gentil suceur de sang, et un album, le huitième de Dionysos. Rencontre.

Novembre 2013. Mathias Malzieu tourne le clip de Jack et la Mécanique du coeur. Le chanteur de Dionysos, lapin Duracell de la scène rock française, est épuisé. Blanc comme un linge. Il ne le sait pas encore mais il est atteint d'aplasie médullaire. Pour faire simple, sa moelle osseuse arrête de fonctionner. L'aventure la plus extraordinaire de sa vie, Malzieu, le parolier, le romancier, aurait pu l'inventer. Finalement sauvé par du sang de cordon ombilical congelé à Düsseldorf dans les années 90, il n'aura qu'à se raconter... Ce qu'il fait dans un livre touchant (Journal d'un vampire en pyjama) et un album de folk moderne grand public (Vampire en pyjama tout court). Epaulé par sa complice Babet, le réfugié poétique, grand enfant qui allait à ses consultations en skate, a tombé le T-shirt Spiderman pour le costard et le chapeau. Rencontre avec un quadragénaire nouvellement né...
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires