Demon Dayz Festival: feel good incorporated

11/06/17 à 19:26 - Mise à jour à 19:26

Source: Focus Vif

Damon Albarn chauffait samedi la nouvelle tournée de Gorillaz dans un parc d'attractions du Sud de l'Angleterre. Tournez manèges...

Demon Dayz Festival: feel good incorporated

© Red Bull Content Pool

Une grande roue, des carrousels, des toboggans mais aussi une piste de Roller Disco façon Pulp Fiction... Planté à Margate, cité balnéaire du Kent à une demi-heure de Douvres, le Dreamland Amusement Park est un parc d'attractions à l'ancienne. Façon Coney Island british avec vue sur la mer du Nord. Un grand immeuble défraîchi surplombe les lieux encerclés de quelques ruines. Rouvert en 2015, quasi dix ans après sa fermeture, l'endroit a du cachet à l'image de ses montagnes russes tout en bois. Les deuxièmes plus vieilles montagnes russes au monde, méchamment amochées par un incendie en 2008 soit dit en passant, mais totalement restaurées. Damon Albarn connaît bien les lieux. Son père, l'artiste, marchand de meubles, commissaire d'expositions (il a parrainé la première expo de Yoko Ono à Londres) ou encore manager de Soft Machine, Keith Albarn, l'y emmenait quand il était petit. Il y a même créé le Spectrum Psychedelic Fun Palace, une espèce de promenade psychotrope très sixties qui voulait éveiller les sens, ouvrir d'autres portes à la conscience et dont il ne reste apparemment rien grand chose d'autre qu'une vidéo.

Le look des Anglais est souvent excentrique mais pour le coup on se croit par moments dans un clip de Gorillaz. Ici, on ne se contente pas d'un t-shirt Demon Dayz. On est fringués, grimés aux allures de 2-D, Russel, Murdoc et Noodle, les personnages créés par Damon Albarn et Jamie Hewlett. Pendant que les festivaliers retombent en enfance, qu'un mec rentre dans une raquette de tennis et qu'un autre arrête des flèches lancées à l'arbalète, De La Soul et Vince Staples enchaînent en mode un peu cheap sur la grande scène. Pas de live band. Au mieux un DJ pour accompagner les MC's... La prog du Demon Dayz est essentiellement hip hop. Et l'ambiance est à la fois familiale, désinhibée et arrosée. Avant-goût de l'été festivalier belge pour ne pas écrire du festival de Dour... La petite Simbiatu Ajikawo, 23 ans, plus connue sous le nom de Little Simz, fout un joli bocson sur le deuxième podium (une espèce de grand hangar genre 1500 personnes...) et s'annonce comme la relève du rap anglais. Une chouette et valable alternative à MIA. Tandis que Danny Brown et son sourire pas vraiment pepsodent enfoncent le clou avec une niaque d'enfer.

Gorillaz au Demon Dayz

Gorillaz au Demon Dayz © Red Bull Content Pool

Alors que le début du concert de Gorillaz approche, les chevaliers noirs qu'on avait croisés en train de se promener sur le site pendant toute la journée sonnent les cloches, montent sur scène et empoignent les instruments. Si ça tombe, on a eu Damon Albarn à côté de nous sans le savoir durant l'après-midi... On imagine bien en tout cas le leader de Blur se promener incognito pour palper l'ambiance et se marrer tout seul sous son opaque panoplie. La troupe attaque avec Ascension et l'aide de Vince Staples. Enquille avec Last Living Souls. On préférait Damon entouré de The Clash et de Snoop Dogg. Pas de Noel Gallagher et de Grace Jones...

Mais les invités se succèdent à un rythme effréné. Popcaan, De La Soul, Danny Brown, Jamie Principle, Kali Uchis, Kilo Kish... Même sans raffoler de Humanz, le cinquième album sorti le 28 avril d'un groupe pas si virtuel que ça, faut quand même avouer qu'il se dégage d'énormes vibes du site. Un plaisir spontané, quasi enfantin qui se lit autant sur le visage d'Albarn que sur celui du gamin au premier rang qui s'est fait colorier une dent en noir (ou se l'est fait arracher qui sait?) pour ressembler à son idole. Sur les côtés de la scène, des images de sniper, de champignon nucléaire, de tank, de caméra, d'Anonymous rompent un peu avec l'atmosphère terriblement cool. Oui. Une fête pour l'Apocalypse comme il avait décrit lui-même son disque...

Les clips défilent en toile de fond. La tronche de Bobby Womack apparaît sur un écran rond amovible quand Bootie Brown (The Pharcyde) débarque chanter Stylo... Le Happy Monday Shaun Ryder pointe sa gueule pour épauler le turbulent Damon sur Dare. Autant que de musique et de spectacle, il est ici question d'énergie, de plaisir... We Got The Power, chante Albarn avec Jehnny Beth de Savages, comme d'habitude perchée sur le public. Même Graham Coxon est de la partie. Après 22 morceaux bien tassés, Gorillaz a encore un rappel de cinq titres dans les jambes. Feel Good Inc. le bien nommé avec De La Soul. Puis aussi l'incontournable Clint Eastwood en compagnie de Kano et de Little Simz. Le concert du 22 novembre à Forest est déjà complet...

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos