Deezer lance son offre de streaming haute définition

11/02/15 à 14:58 - Mise à jour à 12/02/15 à 09:01

Le concurrent n°1 de Spotify lancera son service Deezer Elite dès le 19 mars à travers le monde. Soit un streaming haute définition basé sur des fichiers FLAC et non plus MP3.

Deezer lance son offre de streaming haute définition

© Deezer

Il semble être bien loin, le temps du vinyle qui craque, ou même du CD qui ronronne dans la hi-fi familiale. Alors que les différents services de streaming sont en constante croissance depuis quelques années, la nouvelle tendance est au streaming haute définition. Et à raison: à force de s'envoyer du MP3 compressé à la tractopelle dans les oreilles, on aurait tendance à oublier comment les morceaux qu'on écoute sont sensés sonner. Pire, "le MP3 mutile le son et l'audition", comme l'affirmait encore récemment Le Monde.

Alors les consciences s'éveillent et les initiatives visant les audiophiles se multiplient: Qobuz, l'iTunes haute déf qui s'est aussi mis au streaming, le Pono de Neil Young ou la plateforme de Technics, ou encore plus récemment Tidal, le "Spotify de luxe"... Dernier en date à débarquer chez nous: Deezer Elite, soit une amélioration en qualité du catalogue de l'entreprise française. Toutefois, le catalogue ne sera disponible au format FLAC (1) que pour les clients ayant souscrit à un abonnement plus élevé (on n'en connaît pas encore le prix exact mais on imagine qu'il se situera entre 20 et 30 euros) et disposant d'un système de sonorisation Sonos. Une offre qui vise donc clairement les audio- et technophiles.

Dans un premier temps, Deezer Elite n'aura été disponible qu'aux Etats-Unis, qui a servi de test grandeur nature. "Etant donné notre succès rapide, avec plus de 200.000 utilisateurs dans les premiers mois qui ont suivi le lancement, le passage à un service disponible au niveau mondial était une étape évidente. Elle nous permet de combler les besoins des audiophiles sur tous les marchés", explique Tyler Goldman, CEO de Deezer Amérique du Nord.

Tout peu représentatif soit-il, le sondage mené auprès des utilisateurs-test de Deezer Elite est toutefois révélateur: 65% des sondés affirment ne plus jamais vouloir écouter de MP3 après l'expérience, 90% indiquent que le son haute qualité est important, tandis que 91% expliquent qu'ils peuvent entendre la différence.

S'il continue à se généraliser (on imagine que Spotify emboîtera aussi bientôt le pas), le streaming haute définition participera sans doute à une (ré)éducation des oreilles de l'auditeur lambda un minimum technophile. Reste à savoir si les plus jeunes générations s'y intéresseront. D'autre part, on ne nous retirera pas l'idée que, toute pratique soit-elle, l'écoute dématérialisée ne remplacera jamais le plaisir immersif que procure un format physique. Et là, c'est l'audiophile qui parle.

---

(1) Bref rappel technique: par rapport au format CD, encodé à un débit de 1411 kbps, le MP3 perd près de 10 fois en qualité sonore, pour un débit moyen de 128 kbps. Le format FLAC, qui ne compresse que de moitié, n'altère par contre en rien la qualité du son: toutes les données "oubliées" à l'étape de compression ne sont pas nécessaires à la restitution du son. Une sorte de fichier zippé, optimisé pour l'audio, en quelque sorte.

En savoir plus sur:

Nos partenaires