Curry & Coco en plat d'entrée

18/07/10 à 22:44 - Mise à jour à 22:44

Pas aidé par des soucis techniques et un horaire désavantageux, le duo électrorock a dû batailler pour s'imposer ce dimanche après-midi. Quand ça veut pas, ça veut pas.

Curry & Coco en plat d'entrée

© Viraphone Southammavong

Les Curry & Coco ont dû commettre des actions très mauvaises dans une autre vie, ou sont de sacrés pécheurs dans leur vie actuelle. Toujours est-il que les dieux n'étaient vraisemblablement pas de leur côté ce dimanche après-midi à Dour.

À peine le premier morceau achevé, le batteur connaît un problème avec son instrument. S'en suivent quelques minutes de flottement. Les deux musiciens meublent. " Quelqu'un dans le public n'a pas envie de chanter une chanson ? ". On pouvait rêver mieux comme début. Mais le duo français s'en sort bien, à coup d'humour. Le concert pourra finalement reprendre.



Curry & Coco assène alors son électro sauvage et très eighties (oui ils ne sont pas les seuls...). Le groupe parvient à faire bonne figure, sans déclencher les passions pour autant. " Alors vous n'avez pas assez bu ou quoi ? ", lance le chanteur, avant d'ajouter : " Ou alors vous êtes encore trop bourrés peut-être ". On n'a pas vérifié le taux d'alcoolémie des personnes présentes, mais elles ont bien dû mal à s'investir de toute leur âme effectivement. Le très bon morceau Who's Next sauvera tout de même un peu les meubles.



A la décharge du groupe, passer à 14h40 était un défi difficile à relever avec leur style de musique. Trop tôt, trop chaud, et sans doute pas encore d'humeur électro... les festivaliers n'étaient pas disponibles pour Curry & Coco. Dommage, We Are Beauty (l'album du groupe) possède quelques morceaux à vous faire transpirer sur le dancefloor. Peut-être une prochaine fois. Gageons que les dieux seront se montrer plus cléments.

Maxime Morsa, à Dour

En savoir plus sur:

Nos partenaires