Court-Circuit fête ses 25 ans

05/09/17 à 16:58 - Mise à jour à 16:56

Devenue une référence en matière de soutien artistique, l'ASBL Court-Circuit est sur tous les fronts. De la promotion d'artiste en passant par la programmation de concerts, l'association milite pour "la consommation d'artistes locaux, les productions DIY et le circuit court".

Court-Circuit fête ses 25 ans

Court-Circuit © Court-Circuit ASBL

"Organiser, promouvoir et aider toutes initiatives et toutes activités se rapportant directement ou indirectement à la promotion d'artistes dans le domaine de la musique..." Voilà l'objet que Court-Circuit inscrivait dans ses statuts fondateurs. Il y a 25 ans.

Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. L'ASBL a grandi, les projets se sont multipliés, mais l'objectif est toujours resté le même. Court-Circuit doit sa pérennité à la qualité de son accompagnement artistique.

Professionnaliser les artistes et les lieux de diffusion

Faire la promotion d'artiste, c'est avant tout donner au public l'envie de tendre l'oreille et de se déplacer. Développer et assurer un projet musical de qualité demande beaucoup de travail et une rigueur au quotidien. La professionnalisation artistique c'est une chose, celle des lieux de diffusion en est une autre. Optimiser les conditions techniques, d'accueil et de promotion artistique d'une salle de concert n'est pas chose aisée. Elle doit pouvoir offrir des prestations de qualité si elle veut fidéliser son public.

Pour l'équipe de l'association, les petites salles représentent un maillon indispensable de la création. Elles seules offrent la possibilité aux nouvelles scènes de se renouveler. L'anniversaire de l'ASBL est l'occasion de dresser un premier bilan. Un bilan qui dit que la reconnaissance des musiques actuelles alternatives en Belgique francophone ne serait pas ce qu'elle est actuellement sans les petites mains de Court-Circuit.

Le métal à l'honneur

Le dispositif d'accompagnement biannuel coordonné par Court-Circuit et destiné aux scènes rock dur, métal, noise & hardcore est de retour cette année, avec une formule étoffée et plus ambitieuse qu'en 2015. A la suite d'un appel à candidatures, 4 projets ont été retenu par les programmateurs des salles de concerts Magasin 4 (Bruxelles), L'Entrepôt (Arlon), Le Belvédère (Namur) et l'Atelier rock (Huy).

Ils bénéficieront d'une résidence et d'un coaching personnalisé dans chaque lieu. On pourra les retrouver au Loud Fest le 9 décembre prochain au Botanique à Bruxelles. Wyatt E, LETHVM, How To Kill An Asteroid et Concealed Reality se partageront l'affiche.

Plus d'informations sur: www.loudprogram.be

Elisa Brevet

En savoir plus sur:

Nos partenaires