Coup de ProPulse

03/02/16 à 05:15 - Mise à jour à 05:14

Source: Focus Vif

Organisé du 1er au 5 février, à Bruxelles, Propulse fête cette année sa cinquième édition. Depuis 2012, le rendez-vous propose une vitrine sur les arts de la scène -de la musique au théâtre en passant par le cirque, la danse...

Coup de ProPulse

Coubiac © Laetitia Bica

La semaine dernière, alors qu'il terminait son spoken word de près de trois heures, sur la scène du Depot à Louvain, ce grand énervé d'Henry Rollins le répétait encore: "Si vous aviez prévu d'assister à 20 concerts cette année, allez en voir 40. Si vous avez un groupe, jouez dès que vous pouvez, partout, tout le temps, gratuitement s'il le faut!" Près de trois mois après les attentats de Paris et le carnage du Bataclan, la "résistance" s'organise. Groggy, le secteur du live a bien besoin de ça. Dans ce contexte, l'intérêt de festivals comme Eurosonic (lire le Focus du 29 janvier), ou, à l'échelle belge francophone, ProPulse, qui chaque année rassemblent le business et les groupes, semble même d'autant plus évident.

Organisé du 1er au 5 février, à Bruxelles, Propulse fête cette année sa cinquième édition. Depuis 2012, le rendez-vous propose une vitrine sur les arts de la scène -de la musique au théâtre en passant par le cirque, la danse... En tout, c'est une soixantaine de spectacles qui seront présentés, répartis entre Flagey (musiques classique et contemporaine), les Halles de Schaerbeek (théâtre, danse, etc.) et Botanique (non-classique). L'an dernier, ce sont ainsi quelque seize tournées qui ont été organisées, soit 241 dates dans 90 lieux différents en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Dans ProPulse, il y a "pro", et c'est bien à eux que la manifestation s'adresse au départ: programmateurs de salle de concerts, directeurs de théâtre, organisateurs de festival... Mais pas seulement. ProPulse ouvre également une partie de sa programmation au grand public. Elle se dégoupillera du côté du Botanique les 3, 4, et 5 février -là où sont regroupées les propositions rock, pop, soul, électro, rap, jazz, etc. Comme d'habitude, les curieux devraient trouver l'occasion de faire l'une ou l'autre belle découverte. On pointera par exemple le rock fractal -et bien défracté- de Facteur Cheval (dans lequel on retrouve Carl Roosens de Carl et les hommes-boîtes), l'électro-pop maligne d'Ulysse (voir le récent EP Cashmere Guns), le rock zinzin de Joy as a Toy, les audaces du duo belgo-suédois Victoria + Jean, ou encore les déflagrations punk de Coubiac...

PROPULSE, DU 1ER AU 5 FÉVRIER, À BRUXELLES. WWW.PROPULSEFESTIVAL.BE

En savoir plus sur:

Nos partenaires