Concours Circuit: l'interview speed dating d'AsideB

29/08/16 à 11:08 - Mise à jour à 11:08

Jeu d'influences et de références en sept minutes pour la face A - ou B, au choix - d'AsideB.

Concours Circuit: l'interview speed dating d'AsideB

AsideB, ce sont les beats de Laow et la guitare, la basse et les rimes de Mr Massa. Entre autres. © AsideB

Une force tranquille. Gabriel Govea Ramos, aka Mr Massa, n'a pas besoin d'élever la voix, de se mettre en avant ou de chercher du réconfort dans le rire de l'autre pour faire impression. D'ailleurs, il est venu seul, sans son acolyte, Laow sur scène, Thomas Raa dans la vie. Une personnalité à l'image d'un son aérien et lisse d'avoir été frotté au macadam bruxellois, mais débarrassé des aspérités d'une rue dont tant se revendiquent, par défaut. À l'image du charismatique nouveau petit messie du hip hop belge Roméo Elvis - avec qui ils ont notamment réalisé quelques featurings -, le duo AsideB troque les boites à rythmes binaires et les samples usés jusqu'à la corde pour des instrus électro aux influences variées, bichonnés dans des studios maison. Guitare, basse, MPC, loop, scratching et rimes copulent ainsi gentiment, parfois mis en confiance par un air de trompette - comme dans le morceau Wood, qui n'aurait définitivement pas la même saveur sans l'intervention du jeune trompettiste Dorian Baste. C'est qu'ils sont bien entourés, les AsideB, si bien que certaines amitiés aboutissent à des collaborations surprenantes pour un groupe lié à la scène hip hop, comme l'opportunité de réaliser les bandes son de plusieurs pièces, notamment au Théâtre national. Les poches lourdes de deux albums déjà, Mr Massa échange quelques-unes de ses références dans ce nouvel entretien speed dating.

Quelle est ta meilleure adresse musicale en Belgique ?

Le VK. Enfin c'était, je ne sais même pas si c'est encore ouvert maintenant... Mais parce qu'il y a une bonne programmation, qui répond à mes attentes au niveau de la scène internationale. C'est assez cool ce qu'ils font venir en Belgique! A part ça, le Recyclart est cool, l'AB aussi. Mais c'est moins ciblé alors que le VK, qui propose une progra' assez pointue.

Parle-moi du concert le plus fou auquel tu aies assisté.

Il y en a plusieurs! J'ai vu Cesaria Evora, juste avant qu'elle ne meure, c'était trop beau et puis j'aime vraiment beaucoup les musiques du monde. Mais il y a aussi eu Method Man à Dour: le mec a commencé à littéralement marcher sur la foule, alors qu'il continuait à parler, c'était génial. Ce sont les deux premiers concerts qui me viennent à l'esprit.

Si tu pouvais choisir un réalisateur pour tourner l'un de tes clips, qui retrouverait-on au générique?

Le réalisateur de Old Boy [ndlr: Park Chan-wook]. C'est une tuerie, la trilogie est trop belle, et puis ça parle de choses assez profondes.

Ta collaboration de rêve, c'est avec...?

Une collab' de rêve? Avec un orchestre symphonique!

À part la musique, est-ce qu'il y a une autre forme de création qui te porte?

Non, si ce n'est l'écriture, mais ça fait aussi partie de la musique.

Pour toi, quelle est la plus belle success story musicale belge?

J'ai envie de tripper et de te dire les ZZ Top! Mais non, Stromae. D'ailleurs tout le monde doit dire ça, c'est quand même une vraie star! Et Jacques Brel.

Un guilty pleasure musical?

Aïcha, de Khaled.

Tu te souviens de ton tout premier achat musical?

Quand tu es petit ce n'est pas vraiment toi qui achète, mais mon père m'a offert une basse, à 10 ou 11 ans. Une Cort cinq cordes, série G. C'est toujours avec celle-là que je joue sur scène aujourd'hui: c'est LA basse.

Ton label belge préféré?

Back in the dayz.

Quel est l'artwork parfait à tes yeux?

Concours Circuit: l'interview speed dating d'AsideB
J'aime beaucoup la cover d'un groupe de potes, Moaning Cities. Je trouve qu'elle correspond super fort à leur musique, assez abstraite, c'est bien réussi. Il y a une bonne symbiose entre le visuel et la musique.

Cover

Il y a ce moment où la musique te fait vraiment quelque chose: quelle est ta sensation musicale préférée?

Il y en a plein: j'aime autant écouter que jouer et être devant un public. Je peux surkiffer être devant un concert, comme je peux prendre une claque en jouant avec des gars que je ne connais pas en jam, ou en jouant devant 3000 personnes. Pour moi, la musique c'est ma vie, tout ce qui y est lié est bon.

Ta pédale d'effets préférée?

Pour la guitare, la delay, et pour la basse, un octaver, pour être encore plus grave.

Ton meilleur souvenir de backstage?

On a fait la première partie de Madlib au VK avec mon pote Thom. C'est un peu une légende dans le milieu hip hop, ne serait-ce que pour sa personnalité. Quand j'ai vu ce mec, je me suis dit que j'avais envie d'être comme ça, plus agé: il est hyper posé, hyper tranquille, souriant. C'est vraiment un mec cool.

Dans quel festival rêves-tu de jouer?

Je dirais Coachella, Lollapalooza, SXSW, Burning Man... Parce qu'il y a au moins 20.000 personnes qui te regardent et que tu rencontres des gars de là-bas [ndlr: des Etats-Unis]. Ici, je connais presque tous les groupes belges: j'ai envie de rencontrer de nouvelles personnes.

Influences : IAM, Bonobo, Hiatus Kaiote, Flying Lotus, Long Arm

Date: 3 septembre 2016

Lieu: Piano Bar à Namur

Autres participants: Escape Escape, Boda Boda, Ortta, Valeero

Bonus: Une rooftop session avec Elvis Roméo, avant le sacre du Roméo Elvis de Morale.

Nos partenaires