Comme Thom Yorke, Diplo offre (en partie) son album Florida via BitTorrent

18/11/14 à 11:07 - Mise à jour à 11:07

Source: Pitchfork

Après Thom Yorke, c'est au tour du producteur Diplo de (re)sortir un album via BitTorrent. Il s'agit de Florida avec, en prime, un morceau inédit, des artworks et du contenu supplémentaire.

Comme Thom Yorke, Diplo offre (en partie) son album Florida via BitTorrent

L'album Florida de Diplo, sorti en 2004. © Big Dada

On se souvient encore du Tomorrow's Modern Boxes du leader de Radiohead, qui était sorti de nul part et, comme toujours avec Thom Yorke, avait attiré l'attention avec un mode de diffusion original, qui n'était nul autre que BitTorrent.

Cette fois-ci, c'est au tour de Diplo d'utiliser ce procédé (et il est probable qu'il ne sera pas le dernier). Pour le coup, c'est son premier album sorti en 2004 et qui fête son deuxième anniversaire, Florida, qui est offert, ou presque. Car le célèbre producteur est connu aussi pour être un businessman aguerri, et n'est pas totalement désintéressé. En effet, l'album est disponible en deux versions.

La première, gratuite, comporte le morceau Big Lost remixé par Eprom, des emails envoyés par Diplo à Big Dada (son label) pour accompagner ses demos, ainsi que quelques images et photos. Pour les fans de la première heure donc.

La deuxième, pour le prix de 5$, propose l'ensemble de l'album plus le contenu présenté ci-dessus. Il est possible de télécharger la version gratuite ci-dessous, et d'en sav oir plus via ce lien.

Il semblerait que cette manoeuvre soit purement marketing, lorsque on sait que Diplo ressortira une nouvelle version 2 CD de Florida le 28 novembre lors du Black Friday (lendemain du Thanksgiving aux Etats-Unis qui donne traditionnellement le coup d'envoi des soldes).

Cette nouvelle sortie marque surtout le lancement de la possibilité pour tous les artistes de vendre des albums via BitTorrent. N'importe quel éditeur peut dorénavant percevoir de l'argent sur ses projets en connectant le BitTorrent bundle Paygate à ceux-ci. Est-ce une façon pour le célèbre client de torrents de se reconvertir vers un modèle économique plus viable et surtout, plus légal? Il semblerait en tout cas qu'une nouvelle étape de la commercialisation numérique de la musique soit en train d'être franchie. Affaire à suivre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires