Cloud Nothings - Attack On Memory

19/03/12 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

ROCK | Après quelques premières fulgurances punk-lo fi (Cloud Nothings sorti l'an dernier), Dylan Baldi a décidé de passer à la vitesse supérieure.

Cloud Nothings, Attack On Memory ****, distribué par Wichita (Pias)

Son projet, Cloud Nothings, s'est ainsi transformé en un vrai groupe. Cela s'entend dans l'ampleur nouvelle prise par ses chansons. Et on ne parle pas que des 9 minutes de Wasted Days, digression hardcore scotchante de bout en bout. Cas isolé, le morceau n'en donne pas moins la direction d'un disque produit par Steve Albini qui lorgne lourdement du côté des années 90. Les indices de revival ont même tendance à s'accumuler, un titre comme No Sentiment tapant sur le clou. Baldi n'est pas dupe. No Future/No Past, nargue-t-il d'entrée, chantant encore plus loin: "Original/It'll never get old" ( Our Plans). Pas novateur pour un sou donc, mais sec (à peine 30 minutes), rageur et vivant. En 2012, ce n'est déjà pas si mal.

L.H.

En savoir plus sur:

Nos partenaires