City Sonic a 10 ans: ne faites pas la sourde oreille

23/08/12 à 11:49 - Mise à jour à 11:49

Du 23 août au 15 octobre, le festival montois City Sonic fête dix éditions d'art sonore, s'exporte à Bruxelles et Huy et fait réfléchir nos oreilles. Zoom sur cinq "titilleurs" du tympan.

City Sonic a 10 ans: ne faites pas la sourde oreille

© Christophe Bailleau

Dix éditions. Dix éditions cette année que City Sonic nous promène avec ses parcours sonores gratuits et ses projets barjots. Croise les musiques d'aujourd'hui, les arts visuels et numériques pour mieux métamorphoser l'espace urbain. Son directeur artistique Philippe Franck pointe cinq fous du son à découvrir cet été lors de cette coproduction Transcultures/le manège.mons.

CHRISTOPHE BAILLEAU

"A Mons, Christophe réfléchit avec D-Grade sur la problématique de la dégradation. Il bosse avec la vidéo, la photo, la poésie, la sculpture... Il a notamment pris des clichés de vinyles détruits à Londres dans des usines qui ont pris feu et conçu une structure de sable. Il n'y a pas que les supports technologiques et les oeuvres périssables qui se détériorent. Cette oeuvre traduit aussi une inquiétude sur les traces qu'on va laisser. Sur ce qui va traverser le temps. A Huy, il a créé Nébulosité variable tout spécialement pour le téléphérique. Un montage autour de la notion de voyage qui mêle document, poésie et écologie sonore. A Bruxelles, il s'intégrera dans l'exposition Sonic Cinema avec Serotones. Serotones interroge le rapport entre son et lumière. Nous avons besoin de lumière pour vivre. Certaines sont positives, d'autres plus nuisibles. En gros, Christophe montre le son à travers une vidéo."

BAUDOUIN OOSTERLYNCK

"Baudouin est un grand artiste du son et de l'écoute. L'écoute active, celle que City Sonic promotionne depuis 10 ans. Il a une soixantaine d'années et en est l'un des pionniers en Belgique. Son travail est à la fois militant et poétique. Baudouin a créé des instruments en verre. Des instruments d'écoute qui ne produisent pas de sons mais permettent d'explorer les cordes d'un piano à queue. Il part aussi lors de ses voyages en train, à pied et à vélo à la recherche du silence. De ces moments musicaux où le silence est mis à nu par les oreilles. Et il en revient avec des partitions dessins. Quintet, le troisième volet de ce qu'il exposera à la salle Saint-Georges, sur la place de Mons, est une structure de verre à six côtés. On peut écouter un instrument en collant l'oreille sur chaque paroi mais il faut pénétrer à l'intérieur de l'oeuvre pour entendre l'intégralité du quintette."

CHARLEMAGNE PALESTINE

"Charlemagne est un artiste américain installé à Bruxelles depuis une bonne dizaine d'années. C'est un enfant terrible juif new-yorkais. Il est de la génération de Steve Reich, Tony Conrad, La Monte Young et du Velvet Underground, mais il a toujours refusé d'adhérer à un mouvement. Charlemagne est à la fois compositeur, performer et plasticien. On lui a confié l'un de nos plus beaux lieux montois pour une création in situ intitulée Bordel sacré variations Cage à la Charleworld pour la Machine à eau. John Cage aurait eu 100 ans cette année. Et si nous n'exposons aucune de ses oeuvres, cette édition de City Sonic lui est dédiée. Charlemagne, qui avait déjà participé à notre première édition il y a 10 ans, l'a connu. Il va cette fois nous créer un zoo de peluches, de sons et de lumières. Utiliser des boules disco, des vidéos et des haut-parleurs et habiller l'espace d'une transe lente."

ALEXANDER MACSWEEN

"Musicien, batteur, MacSween est aussi compositeur de musiques de danses et de spectacles. Il a notamment collaboré avec Robert Lepage. Vox Anatomica est le résultat d'un travail acoustique sur la Chapelle du Bélian. Celle de la faculté d'architecture de Mons. Le son se réverbère sur ses parois. MacSween a enregistré les voix des danseurs de la compagnie FLAK et créé des centaines d'échantillons à partir desquels il crée une espèce de danse du son. Il proposera aussi le 31 août une performance, Macheen, imaginée pour le Mutek, festival montréalais. Il revient à la percussion mais en utilisant des boîtes à rythmes sans tomber dans la dance ou le hip hop. Dans l'art sonore, les gens ont souvent différentes facettes. Parce qu'ils viennent généralement d'ailleurs. Le son est leur point de rencontre. Ils l'abordent à travers la matière, la performance... Nous ne sommes pas des orthodoxes de l'art sonore. Si tant est que ça peut exister. Nous sommes interdisciplinaires."

GAUTHIER KEYAERTS

"Gauthier est un musicien électronique belge qui a proposé sa première installation chez nous l'an dernier. A travers An-ART-key, il revisite les grands mouvements de l'avant-garde et de la contre-culture (dadaïsme, beat generation, internationale situationniste...) avec un dispositif mêlant sons, images et scénographies. A l'aide de stencils, photocopies, graffitis et détournements, il crée ses tableaux dans un esprit très belge. Fait entre autres des références à Crass, Throbbing Gristle. Et renforce le tout d'un audiocollage polyphonique. Il proposera aussi Par Huy Dire via la Biennale Dédale. Avec cette installation présentée dans une cave, il travaille sur l'aspect patrimonial. Mêle des paroles d'habitants et des sons recueillis à Huy découpés, prolongés, secoués pour créer une composition qui lui est propre et dresser un portrait sonore et photographique de la ville. Immersif et inhabituel. A Bruxelles, il présentera encore la vidéo Radicaux Libres avec Natalia de Mello. Une création qui confronte et confond leur travail sur les textures picturales et les textures organiques."

CITY SONIC DU 23/08 AU 15/10. PARCOURS SONORE URBAIN À MONS (DU 31/08 AU 16/09), ÉVÉNEMENTS À HUY (DU 06/09 AU 07/10) ET À BRUXELLES (DU 23/08 AU 15/10).

WWW.CITYSONIC.BE

Nos partenaires