Chronique CD: Stephen Malkmus & The Jicks - Wig Out at Jagbags

06/01/14 à 15:35 - Mise à jour à 15:35

Source: Focus Vif

POP | Le nouvel album de l'ex-Pavement est un condensé de pop bancale à fredonner en se shampouinant.

Chronique CD: Stephen Malkmus & The Jicks - Wig Out at Jagbags

Inspiré, selon les dires du principal intéressé, pêle-mêle par Cologne, l'Allemagne, Mark Von Schlegell (un auteur américain de science-fiction), l'artiste contemporaine Rosemarie Trockel, Can, la rencontre de Weezer et des Chili Peppers, Sic Alps, l'inactivité, les jams, Flipper, Pete Townshend, Pavement, la NBA et la vie à la maison en 2010 (liste non exhaustive), le nouvel album de Stephen Malkmus et de ses Jicks a étonnamment été enregistré en Belgique. Dans la verdure ardennaise et l'ambiance rurale des studios La Chapelle. Plaque au casting de laquelle figurent l'ancien batteur des Joggers, Jake Morris, venu garnir les rangs des Jicks, et Fran Healy de Travis, un des voisins de Stephen à Berlin où il a vécu pendant deux ans, passé donner un coup de main, Wig Out at Jagbags est dans la veine de ce que Malkmus a fait de mieux depuis le hiatus de Pavement. Un condensé de pop bancale à fredonner en se shampouinant. Lariat, Houston Hades, Rumble at The Rainbow sont autant de mélodies immédiates taillées pour des ondes sur lesquelles elles ne passeront jamais. Malkmus et ses Jicks ont coproduit la bête, leur sixième disque en treize ans, avec Remko Schouten, longtemps ingénieur du son sur les tournées de Pavement. Un album à la nonchalance toujours séduisante.

  • DISTRIBUÉ PAR DOMINO.
  • LE 01/02 AU BOTANIQUE.

En savoir plus sur:

Nos partenaires