Chronique CD: Marc Moulin - Songs & Moods

25/11/13 à 11:31 - Mise à jour à 11:31

Source: Focus Vif

FUSION | Ce double CD dépassant les 2 h 30 est articulé autour de deux périodes distinctes du parcours "jazz" de Moulin, excluant tout emprunt à Telex ou à ses nombreuses productions pop et variétés.

Chronique CD: Marc Moulin - Songs & Moods

Le premier disque explore les années 2000 et la triplette d'albums du prestigieux label Blue Note alors que le second opère globalement un voyage rétro vers les seventies et le groupe Placebo (rien à voir avec la bande à Molko), qui sonne étonnamment moderne. Deux versants d'un même amour immodéré pour Miles Davis, dont la trompette sépulcrale inspire les embouchures cuivrées de nombre de morceaux. Commun aussi, ce groove lancinant qui rattache la démarche de Marc autant au swing vintage qu'au funk princier des années 80. Qui fut le propos nucléaire de Radio-Cité, cocon FM incarnant une stylisation retrouvée ici, par exemple, dans la reprise de Comme à la radio, hit alternatif de Brigitte Fontaine daté de 1970. L'ensemble, cosy et plaisant, engrange les plages d'indolence (Silver, Welcome To The Club, Into The Dark) mais s'avère aussi parfois dangereusement proche de la muzak de bar... Il est tout aussi clair, au détour d'un inédit -quatre titres sur 30 - produit par le Flamand Jo Bogaert, que Marc 2.0 aurait grandement bénéficié d'un peu plus d'audace stylistique et de pollinisation extérieure. Ce truc charnel physique que Christa Jérôme -talentueuse chanteuse de la période Blue Note de Moulin- amène justement sur Promised Land, inédit capiteux.

  • MARC MOULIN, DOUBLE CD SONGS & MOODS, DISTRIBUÉ PAR EMI/WARNER.

En savoir plus sur:

Nos partenaires