Christine and the Queens se frotte à Beyoncé et continue son ascension outre-manche

14/09/16 à 16:51 - Mise à jour à 16:49

Source: Bbc

Accueillie à bras ouverts par la critique et le public anglais, la chanteuse française s'offre une nouvelle vitrine de choix sur BBC Radio 1, en s'appropriant le dernier tube de la reine de la pop mondiale.

Christine and the Queens se frotte à Beyoncé et continue son ascension outre-manche

Christine and the Queens effectue un premier passage réussi dans le live lounge de BBC Radio 1. © BBC

Alors qu'elle se fait en ce moment discrète sur le continent, Christine and the Queens, Héloïse Letissier de son vrai nom, fait des étincelles de l'autre côté de la manche. Pas plus tard qu'hier, la grande révélation française de ces dernières années a frappé fort en s'offrant une session dans le live lounge de BBC Radio 1. Dans le temple des reprises ultra-personnalisées et de la mise en avant de nouveaux artistes, Christine a réussi à complètement s'approprier Sorry, le dernier hit en date de Queen B. Le titre en est presque méconnaissable, troquant la puissance du hip-hop pour un arrangement disco-synthétisé digne des années 80. Le tout bien sûr agrémenté de quelques pas de dance et, pour ne pas déroger à son traditionnel bilinguisme, d'un couplet traduit en français.

Après la France en 2014 et les Etats-Unis en 2015, la chanteuse française s'est lancée cet été à la conquête du Royaume-Uni. à l'affiche du méga-festival Glastonbury en juin de cette année, elle avait fait bonne impression grâce à ses airs funky, ses chorégraphies au point et sa proximité avec un public détrempé par la pluie. Son album Chaleur humaine, sorti il y a deux ans déjà chez nous, avait été réédité en mars dernier en Angleterre avec quelques traductions dans la langue de Shakespeare. Bonne pioche pour Christine, qui a depuis réussi à se hisser jusque dans le Top 10 de meilleures ventes d'albums. Elle se stabilise à présent dans le top 20, même si la sortie de la version anglaise du single Saint Claude pourrait encore relancer les ventes.

Quoi de plus naturel pour la française de vouloir s'exporter sur la terre natale de Christine and the Queens? C'est en effet dans un bar gay de la ville de Londres, où elle s'était réfugiée après une rupture et une dépression, que la très introvertie Héloïse avait libéré Christine, son alter-ego charismatique, inspirée par un spectacle de drag queens. Elle a depuis parcouru un long chemin, passant de ses premières scènes sans public, à sa grande percée en 2014 et la consécration aux Victoires de la Musique en 2015 jusqu'à son exportation à l'étranger.

Une entreprise qui marche tellement bien qu'elle a dû refuser des dates au Japon pour pouvoir enfin mettre un terme à sa tournée et se consacrer à son prochain album. Christine a d'ailleurs confié que celui-ci serait "plus sombre et plus dur" que le précédent dans une interview express donnée à la BBC après sa performance, où elle a également interprété Tilted, la version anglaise de son titre Christine. Il lui faudra cependant relever un dernier défi avant de rentrer en France: Christine est invitée à se produire sur scène lors de l'Apple Music Festival de Londres ce 18 septembre, en compagnie de nul autre que Sir Elton John.

Nos partenaires