BSF J5 : L'interview en bottes - Les Hutois d'Isola

18/08/10 à 11:35 - Mise à jour à 11:35

Rencontre avec le groupe Isola en backstage après leur concert Place du Musée

BSF J5 : L'interview en bottes - Les Hutois d'Isola

© Isola

Vous avez pas mal tourné cet été (Dour, Francos et donc BSF pour ne citer qu'eux), quel bilan tirez-vous ?

Plus que de l'été c'est de l'année complète qu'il faut tirer le bilan. Ça a été une année de fou ! On a eu énormément de chance pendant les 12 mois où on a créé, jeté, recommencé. En septembre dernier est né le 1er morceau duquel on était un peu content (ndlr : Gravity). On a alors été bien accueilli mais par contre on n'avait rien derrière. Les chansons sont vraiment venues les unes après les autres.

Vous sonnez comme Supergrass, ils font partie de vos influences ?

Ça fait plaisir d'entendre ça parce qu'ils font complètement partie de nos influences. On nous compare aussi souvent à Phoenix. Mais on est plus British au niveau des références et de notre univers musical. Sinon Air ou encore Das Pop en Belgique. Tahiti 80 ça nous plaît bien aussi !

Quand vous sortez de scène, on a un goût de trop peu !

Oui, c'est pas la première fois qu'on nous le dit. Pourtant on joue 50 minutes... mais c'est le côté pop aussi. Perso, j'ai toujours adoré la pop. J'aime bien ce côté formaté. Quand on crée nos morceaux, on recoupe souvent en pensant à être efficace. On essaye d'éviter les parties trop longues. Mais bon si ça parait court c'est aussi que les gens s'amusent.

Et maintenant, que passa ?

Les titres de l'album à venir son enregistrés, ils seront mixés en septembre et l'album sortira en octobre. Ça sera un 10 ou 11 titres mais le nom de l'album sera une surprise, pas d'exclu ! (rires) On espère pouvoir le faire sortir en France fin printemps 2011. D'ici là, on fera les 1ères parties de K's Choice durant la 2e moitié de leur tournée. On tentera de percer en France aussi. Pour la suite on verra, un 2e album c'est pas pour tout de suite mais c'est certain qu'il sera différent du premier mais on a du temps devant nous.

Propos recueillis par Damien Roulette

Nos partenaires