Bons plans sorties pour le week-end (5 > 7/04)

05/04/13 à 11:26 - Mise à jour à 11:25

Concerts, clubbing, ciné, théâtre, expos... Comme chaque vendredi, Focus pointe le meilleur de l'agenda culturel pour pimenter votre week-end.

Bons plans sorties pour le week-end (5 > 7/04)

© Dwayne Rogers

MUSIQUE/CLUBBING

Actionnaires #7
: Madame Moustache, 1000 Bruxelles
Quand: vendredi 5 avril
Quoi: Allo Paris, ici Bruxelles! Une nouvelle soirée Actionnaires aura lieu le 5 avril prochain, chez Madame Moustache, à deux pas de la place Sainte-Catherine. C'est déjà la 7e fois que le concept propose de raccourcir le temps de parcours entre les deux capitales. Dans le sens Bruxelles-Paris, cela donne le Nouvel an belge, prétexte au débarquement de groupes noir-jaune-rouge en terres parigotes. Et inversement: dans le Thalys retour, ce sont des Frenchies qui descendent sur Bruxelles pour une réunion d'Actionnaires.
A chaque fois, y est désigné un invité d'honneur. Ce 5 avril, c'est le label Pan European Recording qui mènera les débats, avec une programmation live tout à fait réjouissante. Pour ses cinq ans, l'écurie parisienne proposera un trio maison presque parfait: Judah Warsky (l'album Painkillers & Alcohol), l'électro glaçante de Koudlam, et enfin Nicolas Ker, flamboyant chanteur de Poni Hoax. Les amateurs de cold wave et de synthés dandys apprécieront...
www.actionnaires.be

Jazz aventureux
: Ancienne Belgique, 1000 Bruxelles
Quand: jusqu'au 7 avril
Quoi: Après un premier concert le 7 mars de Mehlania (Brad Mehldau en duo avec le percussionniste Mark Guiliana), la salle du boulevard Anspach programme trois autres soirées de décloisonnement. Les Anglais de Portico Quartet partent du jazz vers l'électronica, l'ambient et le classique avec une fertilité qui leur vaut le sobriquet de "Radiohead version jazz" (4 avril). Une stratégie proche de celle des Norvégiens de Jaga Jazzist, neuf explorateurs qui tâtent aussi du post-rock, et davantage encore pour cette date en compagnie du Sinfonia Rotterdam (6 avril). Moins foldingue ou expérimental, l'Américain José James fait, lui, jazzer soul et hip hop avec beaucoup d'élégance et d'à-propos métissé (7 avril).
www.abconcerts.be

Sinkane : Trix, Anvers
Quand: dimanche 7 avril
Quoi: Sorti à l'automne dernier, en bout de saison, l'album de Sinkane est passé un peu entre les mailles du filet. Dommage, car Mars a pas mal de qualités à revendiquer. Il est l'oeuvre d'Ahmed Callab (le vrai nom de Sinkane), émigré d'origine soudanaise, arrivé avec ses parents aux Etats-Unis dans les années 90. On signale l'élément biographique notamment pour expliquer la dimension afro de la musique de Sinkane. Le bonhomme a également tourné avec Caribou, Yeasayer ou encore Of Montreal et est signé sur le label DFA. Un joli CV donc, qui devrait finir de convaincre ceux qui n'auraient pas encore jeté une oreille sur Mars et ses humeurs afro-psychédéliques.
www.trixonline.be

---

CINÉMA

BIFFF
: Bozar, 1000 Bruxelles
Quand: jusqu'au 13 avril
Quoi: Pour sa 31e édition, le Festival du Film Fantastique tend sa toile à Bozar. Un recentrage géographique bienvenu pour une programmation revue à la hausse.
Notre article - www.bifff.net

Les enfants loups, Ame & Yuki ***
En salles depuis le 3 avril
ANIMATION | Mamoru Hosoda se fend d'une nouvelle fable identitaire autour d'enfants tiraillés entre les deux pôles de leur nature bifide. Drôle et sensible.
Notre critique

Au nom du fils *** En salles depuis le 3 avrilDRAME | Vincent Lannoo, le plus éclectique des jeunes cinéastes belges bouffe du curé dans un film étonnant, à la diffusion pour le moins étonnante.
Notre critique

The Place Beyond the Pines ***
En salles depuis le 3 avril
FILM NOIR | Derek Cianfrance signe un film noir ancré dans l'Amérique profonde. Construite à la manière d'un triptyque, l'histoire s'attache dans un premier temps à Luke (Ryan Gosling), motard cascadeur de fêtes foraines que ses retrouvailles avec Romina (Eva Mendes) et la découverte de son fils vont conduire à se reconvertir dans le braquage de banques.
Notre critique

---

EXPOS/SCÈNES/...

Katherine Longly: Philou, détective privé
: Résidence "Les tilleuls", 1060 Bruxelles
Quand: jusqu'au 18 avril
Quoi: La culture comme outil de remobilisation sociale et de lutte contre l'exclusion? N'en déplaise aux cyniques, ça existe... Une preuve en est donnée par le biais de ce projet de Katherine Longly qui s'est créé en synergie avec les pensionnaires d'un home. L'idée? Confier à six participantes des appareils photo jetables, avec pour seule mission de documenter leur quotidien. La photographe et les résidentes se sont rencontrées à intervalles réguliers afin d'évaluer leurs images, d'approfondir et d'affiner ensemble la prise de vue. En contrepartie de leur investissement respectif, chaque participante a eu l'occasion de passer une "commande photographique" à Longly. Le résultat est intéressant. A la place d'un classique reportage "vu de l'extérieur" sur une maison de repos, il s'agit plutôt de six doubles portraits, où "chacune des participantes devient véritablement actrice de la construction de sa propre image".
www.katherine-longly.net

Garage 29 & Volksroom
Où et quand: le 6 avril au Garage 29, les lundis au Volksroom
Quoi: Underground never die? Les spectateurs reprennent la route des petites "salles", adeptes de l'itinéraire qu'on se refile presque sous le manteau. Là, le spectacle y est laboratoire, pas un produit de consommation. L'artiste nous présente sa recherche, libre des diktats. On vous file donc nos deux petits lieux bruxellois. Créé en 2010, le Garage 29, à Schaerbeek, propose des workshops et un OFF/Festival en mai. On y croise Wim Vandekeybus, curieux de nouveauté alternative. Cette semaine, Anton Lachky (formé à P.A.R.T.S, danseur chez Akram Khan, co-fondateur des Slovaks) présente une forme de 20 minutes pour une vingtaine de danseurs du Costa Rica. Autre aventure avec le Volksroom à Anderlecht, chez le performeur Ivo Dimchev, qui loue son studio -tous les lundis soir- à des artistes totalement libres de leur proposition. Ce lundi, une danseuse russe (très art contemporain) testera son solo Demescope... Deux lieux, en périphérie des circuits, où l'artiste et spectateur débrayent. Pour mieux se croiser?
www.garage29.be - www.ivodimchev.com/volksroom.htm

Make Up : Beursschouwburg, 1000 Bruxelles
Quand: jusqu'au 25 mai
Quoi: Scène flamande en plein centre-ville, le Beurs attire un public carburant aux performances, concerts, conférences arty, etc. En donnant les manettes à la structure berlinoise Make UP Productions, il nous propose un focus de plus de deux mois à travers Antonia Baehr (chorégraphe) et Werner Hirsch (danseur). Artistes polymorphes mêlant musique, vidéo et langage, ils sont branchés corps social, "queer" et transgenre. Un art laboratoire. Antonia Baehr présente une trilogie sur les émotions-expressions avec Laugh sur le rire, Holding Hands (deux personnes main dans la main, point barre!) et Four Faces, micro-chorégraphie pour quatre visages où le public sera placé à un pas des performeurs! Autre ovni: Macho Dancer, où Elisa Jocson imite des danseurs de night-clubs philippins qui se tortillent sensuellement pour des clients. On annonce un solo titillant notre perception de la sexualité. Vu en extrait: posture mâle, en santiag, lumière rouge, sur le Still Loving You de Scorpions!... Un troublant Make Up.
www.beursschouwburg.be

L.H., J.F.Pl., L.D., N.C., M.V., N.A.

En savoir plus sur:

Nos partenaires