Beyoncé reine, le r'n'b en 15 incontournables

14/05/13 à 11:31 - Mise à jour à 15/05/13 à 12:39

Le concert de Beyoncé archi-complet de ce mardi 14 mai au Sportpaleis d'Anvers est annulé. Alors que plus que jamais, Mrs Carter s'affiche comme la reine actuelle du r'n'b. Un genre longtemps raillé pour ses excès sirupeux, aujourd'hui célébré jusqu'aux hipsters.

Beyoncé reine, le r'n'b en 15 incontournables

Beyoncé, au Sportpaleis ces 14 et 15 mai. © PG

MISE À JOUR: Beyoncé annule son concert de mardi au Sportpaleis suite à une mise en garde de son médecin pour cause de "fatigue et de déshydratation". Le concert sera reprogrammé "aussi tôt que possible". La chanteuse avait commencé sa tournée le mois dernier à Belgrade.

Sur Twitter, le très populaire Red Carpet Fashion affirme que Beyoncé et Jay-Z seraient présents à la première de The Great Gatsby de mercredi à Cannes. D'où le droit de se poser quelques questions...

MISE À JOUR 2: Le concert de mercredi est bien confirmé. Beyoncé s'excuse sur son site Web et se dit prête à donner "un show fantastique".

---

LES CADORS

Longtemps à la périphérie de la pop, le r'n'b en est devenu aujourd'hui le centre de gravité. Il y avait bien déjà eu quelques cas spectaculaires: Michael Jackson (forcément), Whitney Houston... Aujourd'hui, le r'n'b domine non seulement tous les charts, mais percole aussi dans tous les autres genres. Les hyperstars actuelles ne s'appellent plus Madonna, mais Rihanna ou Beyoncé. La recette? Des relents de new jack (la version urbaine et eighties du r'n'b originel), pas mal de hip hop, des audaces soniques (parfois) et une bonne louche de variét' internationale (trop souvent).

LES INDIES

Le r'n'b a longtemps été honni par les hipsters. Trop de tape-à-l'oeil, pas assez d'authenticité. Aujourd'hui, pourtant, la donne est en train d'évoluer. Même les branchés se mettent au r'n'b, rebaptisé pour le coup PBR&B -référence à la Pabst Blue Ribbon, la bière des hipsters. Exemple: Solange Knowles, la soeur de l'autre, qui a pris explicitement le pli indie, en bossant avec le très "crédible" Dev Hynes. Par ailleurs, loin du glam en usage, de jeunes nerds commencent aussi à investir le format pour y glisser leur spleen, composant souvent seuls devant leur laptop. Même un label comme 4AD, dont les racines sont plutôt à chercher dans la new wave que dans le new jack, a signé son groupe r'n'b, Inc., duo formé par les frères Aged, fans avérés de D'Angelo et Prince.

3 DISQUES: Solange: True / Inc: No world / How To Dress Well: Total Loss

LA NOUVELLE VAGUE

Face aux superstars du genre, une nouvelle génération est en train de rhabiller le r'n'b de fond en comble. Objectif: remplacer l'excès de sirop et les poses bling bling par un discours plus cru et tranché, se permettant même de baigner par moments dans une mélancolie existentialiste... L'exemple le plus frappant est Frank Ocean. Repéré au sein du collectif hip hop Odd Future, il s'est déjà offert des collaborations avec Jay-Z, Kanye West, Beyoncé... Raccord avec sa génération, il s'est fait connaître via le Net avec une première "mixtape" nostalgia, ULTRA, offerte en téléchargement gratuit. L'an dernier, il a enfoncé le clou avec un premier album "officiel", le déjà classique Channel ORANGE.

3 DISQUES: Frank Ocean: Channel ORANGE / The Weeknd: Trilogy / Miguel: Kaleidoscope Dream

LES ANGLAIS

L'Angleterre a sans cesse lorgné vers les musiques blacks américaines. Toujours pour mieux se les approprier et y apporter son grain de sel. Il y a eu Amy Winehouse. Il y a aujourd'hui Adele, qui pour être loin des canons r'n'b, n'en suit pas moins une démarche originale qui a influencé jusqu'à Beyonce. De son côté, Emeli Sande a récemment battu le record, détenu jusque-là par les Beatles, du "premier album" à être resté le plus longtemps à la tête des charts britanniques. Moins variété, Jessie Ware est également venue rappeler l'influence de Sade (son élégance, son raffinement), tandis que le duo AlunaGeorge, vainqueur du Sound of 2013 de la BBC, a entrepris de pimenter la recette américaine avec une pointe de UK Garage.

3 DISQUES: Emeli Sandé: Our Version of Events / Jessie Ware: Devotion / Estelle: Shine

LES NEO-SOUL

Le r'n'b a toujours eu une fâcheuse tendance à confondre sensibilité et sensiblerie. Résultat: ses roucoulades amoureuses versent régulièrement dans le toc. Face à cela, certains ont réagi, rectifiant le tir en puisant dans certains essentiels de la soul et du jazz -quitte parfois à tomber dans le revival (Raphael Saadiq, Aloec Blacc,...). Ce mouvement ne date pas d'hier. Dès la fin des années 90, des artistes comme Erykah Badu, Jill Scott, Alicia Keys, Bilal ou Maxwell ont tenté de bouger les lignes. D'aucuns ont pu penser que la vague allait s'épuiser. Sauf que les précités sont toujours là, rejoints par exemple par Janelle Monae ou le jazzman José James.

3 DISQUES: Erykah Badu: New Amerykah Part II / Alicia Keys: The Element of Freedom / Bilal: A Love Surreal

Nos partenaires