BE for Music : quand l'union belge fait la force

05/02/16 à 15:22 - Mise à jour à 16:01

Née il y a un an, l'initiative BE For Music a pour but de réunir les deux communautés sur un même projet, celui de favoriser les échanges d'expertise et de musiciens au-delà de la frontière communautaire afin de créer un paysage musical belge plus fort.

BE for Music : quand l'union belge fait la force

Le concert de la création bicommunautaire Fùgù Mango/Binti met fin à la réception organisée par BE for Music © BELGA

Il est difficile pour les artistes belges de percer au-delà de la frontière linguistique. Un artiste francophone est souvent reconnu à l'étranger avant de l'être en Flandre, et inversement. Né, en décembre 2014, BE for Music est une initiative qui tente de remédier à cette situation absurde bien de chez nous.

Fruit de la collaboration entre les associations francophones, Court-Circuit et Club Plasma, et leurs homologues néerlandophones, Poppunt et ClubCircuit, cette initiative a pour but de créer des ponts et de favoriser les échanges de talents et de savoir-faire de part et d'autre de la frontière communautaire.

"Il y a un foisonnement d'artistes des deux côtés [de la frontière] qui chantent souvent en anglais. Cela facilite les échanges" a indiqué La Ministre de la Culture francophone Joëlle Milquet lors de la réception organisée par BE for Music ce jeudi au Botanique, en présence de son homologue flamand Sven Gatz et du roi Philippe. "C'est en fédérant nos forces que nous serons plus forts."

Bilan positif

Un an après sa création, BE for Music dresse un premier bilan positif. Elle a organisé une tournée interclubs, qui a permis à des artistes francophones de monter sur des scènes flamandes et inversement, et soutenu divers tremplins et festivals comme Jonge Wolven-Jeunes Loups, premier concours national pour jeunes musiciens belges, Glimps à Gand et ProPulse au Botanique de Bruxelles. "Le public a pu découvrir des artistes qui leur était alors inconnus" précise Ophélie Boffa, la coordinatrice de BE for Music, qui a bénéficié d'une aide du Fonds prince Philippe.

FùGù Mango + Binti, ces jeunes artistes sans frontières

La réception s'est terminée avec le concert d'une création bicommunautaire entre FùGù Mango, groupe francophone, et Binti, six soeurs néerlandophones. Création des Nuits Botanique 2015, FùGù Mango et Binti s'assemblent pour former un son indie pop mixé à des rythmes africains et aux voix sublimes des six soeurs égyptiennes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires