Bamako, l'Afrique, les migrants... Songhoy Blues entrent en résistance musicale

22/06/17 à 15:45 - Mise à jour à 15:45
Du LeVif Focus du 16/06/17

Protégés de Damon Albarn, les Maliens de Songhoy Blues invitent Iggy Pop et une chorale de mioches. S'ouvrent à la soul et au rap. Combat rock...

Quand il débarque avec un peu de retard (la faute à l'avion) dans les bureaux de sa maison de disques, chapeau sur la tête et sourire aux lèvres, Aliou Touré a la dégaine d'une rock star mais sans l'arrogance et l'attitude capricieuse qui l'accompagnent trop souvent. Tout en humilité, le discours malin et articulé, le chanteur de Songhoy Blues défend la cause malienne, revient sur son improbable parcours et décortique Résistance, deuxième album qui, après la révélation Music in Exile, varie les plaisirs. Les pieds sur terre et le poing levé.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires