Baloji: "Travailler sur un album comme si c'était ton dernier te donne une liberté totale"

23/03/18 à 10:53 - Mise à jour à 11:50
Du Le Vif Focus du 22/03/18

Musique, images, concerts: s'il sait se retrousser les manches, Baloji, c'est avant tout parce qu'il ose se faire plaisir. La preuve avec son nouvel album, 137 avenue Kaniama.

Quand on lui dit qu'ouvrir son nouvel album avec un morceau dansant intitulé Glossine, terme scientifique désignant la mouche tsé-tsé, serait une manière de souligner à quel point le citoyen lambda peut être endormi, socialement parlant, Baloji acquiesce. " Écoute, lâche-t-il avec un sourire , c'est ma première journée d'interview, et pour être honnête, je suis un peu nerveux parce que je ne sais pas du tout ce que les gens ont pensé de mon disque. Mais c'est exactement ça, ce dont je parle là-dedans, c'est ce côté... éteint."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires