Au son des sixties

13/07/10 à 15:09 - Mise à jour à 15:09

Le magazine vous conte cette semaine l'épopée hippie et les années 60 dans notre série "tribus musicales". On vous les fait écouter. Peace & love.

Au son des sixties

Cette semaine, Focus vous présente le mouvement hippie à l'intérieur de ses pages. Et comme il s'agit d'une série tribus musicales, on vous offre en écoute plusieurs groupes marquants des années 60 évoqués dans l'article. Histoire de vivre le trip à fond.

Les hippies

Ils aiment le LSD, mettent des fleurs dans les cheveux et s'opposent au pouvoir. Les hippies ont bousculé l'ordre des choses, mais gardaient bon goût. En témoigne leur amour pour le folk et le rock psyché.

Joan Baez reprend Bob Dylan. Les deux icônes folk des années soixante.

Summertime - Janis Joplin à Stockholm en 1969

Les surfeurs

Plages, soleil, coolitude absolue,... les surfeurs écoutent de la musique qui leur ressemble. Comme ici avec le célèbre Misirlou de Dick Dale, ou avec les Bel-Airs. Parfait pour affronter les vagues.

Les mods

Les mods ont du style et n'apprécie pas le rockeur de base. Ils regardent plutôt du côté du jazz moderne et de la musique noire américaine. Cela donne du rock anglais brillant qui influence encore nombre de groupes (britanniques) aujourd'hui.

Garage rock

Ils ne jouent pas comme des virtuoses mais sont excités comme une ado devant une photo de Robert Pattinson. Les groupes garage veulent reproduire la musique de leurs idoles (Kinks, Rolling Stones) et finissent par créer un genre à part entière.

Maxime Morsa (stg)

En savoir plus sur:

Nos partenaires