Au festival Roskilde, on recycle la pisse pour faire de la bière

06/07/15 à 11:51 - Mise à jour à 14:08

Source: The Guardian

Les organisateurs du festival danois ont récolté 25.000 litres de pipi qu'ils comptent bien recycler pour produire la bière servie lors de l'édition de l'année prochaine.

Au festival Roskilde, on recycle la pisse pour faire de la bière

Illustration: photo prise à Couleur Café l'an dernier. © Philippe Cornet

Du 27 juin au 4 juillet, plus de 100.000 festivaliers se sont relayés le long des urinoirs du Roskilde, le "plus grand festival d'Europe du Nord" qui a lieu au Seeland, Danemark. Et ça, nom d'une pinte, ça fait potentiellement des litres et des litres de pisse... Mais pour les Danois, pas question que ces hectolitres finissent bêtement dans la nature.

Leif Nielsen, du Conseil danois pour l'agriculture et l'alimentation (DAFC), partenaire du projet "De la pisse à la Pilsner", s'explique: "La gigantesque quantité d'urine produite lors des festivals à un impact négatif sur l'environnement et le système des eaux usées. Mais grâce au beercycling, l'urine devient une ressource." Par "beercycling", les initiateurs du projet entendent récolter l'urine des festivaliers dans d'immenses cuves, pour ensuite l'utiliser pour fertiliser le sol où poussera l'orge brassicole qui servira d'ingrédient de base à la bière Pilsner.

Si tout se passe comme prévu, les festivaliers de l'édition 2017 devraient même pouvoir goûter de la bière brassée grâce à de la pisse de Paul McCartney ou Pharrell Williams: "Nous avons aussi placé des urinoirs juste à côté des scènes où les artistes joueront, nous espérons ainsi pouvoir récolter un peu d'urine de rock star", sourit Marie Grabow Westergaard du DAFC, dans les colonnes du Guardian.

Et avec un peu de chance, même les fans de Florence and the Machine pourraient être contentés, puisque les femmes sont encouragées à utiliser des "pisse-debout", ces accessoires en plastiques qui ont le don de faciliter la tâche à ces demoiselles en festival.

"C'est marrant, et ça encourage le monde à utiliser les urinoirs plutôt qu'à pisser n'importe où. Le festival Roskilde a une réputation particulièrement "green" et propre, mais là, on est carrément à un autre niveau", conclut le festivalier Rasmus Skobbo. Tu l'as dit!

En savoir plus sur:

Nos partenaires