Arthur H-Nicolas Repac - L'Or noir

10/04/12 à 11:44 - Mise à jour à 11:44

CHANSON | Narration plutôt que chanson: c'est dans les tonalités basses et parlées qu'Arthur H raconte les histoires de poètes africains, haïtiens ou originaires des Antilles françaises.

ARTHUR H - NICOLAS REPAC, L'OR NOIR, DISTRIBUÉ PAR PIAS. ***
Écouter l'album sur Spotify ou Deezer.

Arthur H-Nicolas Repac - L'Or noir

CHANSON | Narration plutôt que chanson: c'est dans les tonalités basses et parlées qu'Arthur H raconte les histoires de poètes, africain (Aimé Césaire), haïtiens (René Depestre, James Noël, Dany Laferrière) ou originaires des Antilles françaises (Édouard Glissant, Daniel Maximin). L'Or noir est donc une langue, créolisée et ébène, soumise à l'humidité de la pauvreté et la sensualité des mangroves . Mais pas seulement: chaque écrivain y use de son style, de ses obsessions, de son propre cosmos verbal. On entend des sentences telles que "ma négritude n'est pas une pierre" ou encore "les sangliers de la putréfaction", assez loin du format codifié de la chanson donc. D'autant que les musiques écrites par Nicolas Repac -complice d'Arthur depuis 1996- dérivent comme un radeau métaphorique sur ces larges fleuves de mots. Une belle expérience sonore.

Ph.C.

En savoir plus sur:

Nos partenaires