Aralunaires de jeu

27/04/16 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

Source: Focus Vif

On n'a pas dit que c'était le meilleur, le plus grand, le plus fort. Mais avant que ne débarquent les grosses cartouches de l'été, les Aralunaires continuent de prouver qu'il y a moyen de tirer son épingle du jeu dans le calendrier des festivals, en proposant de la découverte, de l'inédit.

Aralunaires de jeu

Moaning Cities © DR

C'est déjà la huitième fois que l'événement fait d'Arlon son terrain de jeu musical. Du 27 avril au 1er mai, ce sont ainsi plus de 60 concerts (pop, rock, jazz, électro, hip hop, etc) qui se dérouleront un peu partout dans la ville. L'idée d'un festival urbain n'est évidemment pas neuve, loin de là. Mais les Aralunaires ont très vite compris l'intérêt de se planter dans des lieux inhabituels, hors cadre -comme la tour romaine, l'ancien Palais de Justice, l'église St Donat, celle du Sacré Coeur, ou même jusqu'à investir des appartements de particuliers...

Cela ne veut pas dire que l'événement boude l'Entrepôt, salle incontournable de la province du Luxembourg. C'est même là qu'auront lieu les principaux concerts de l'affiche, comme celui des jazzeux gantois de STUFF., des Anglais de Girls Names, ou encore de Condor Live, projet musicalo-littéraire mené par Bertrand Cantat (Noir Désir), accompagné de Marc Sens (Zone Libre) et Manusound. Outre une programmation réservée aux tribute band (le 30/04), le restant de l'affiche se partagera, notamment, entre Sharko, régional de l'étape de retour avec un tout nouvel album, le one man band Bob Log III, les Canadiens d'Essaie Pas, Rudy Trouvé, La Jungle, Moaning Cities, YellowStraps x Le Motel... ˜

Les Aralunaires, du 27/04 au 1/05, à Arlon. www.aralunaires.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires