Après Dour, place au Power Festival

19/07/11 à 18:37 - Mise à jour à 18:37

Dour s'est terminé mais le rock n'a pas quitté le Hainaut pour autant. Il est encore à l'honneur grâce à un festival qui monte: le Power Festival.

Après Dour, place au Power Festival

© AFP PHOTO / FRED TANNEAU

Côté rock estival dans le Hainaut, vous le savez, il y a Dour. Quelques jours après, vous le savez peut-être moins, il y a le Power Festival. Le but initial n'est cependant pas d'offrir un after au festival de Dour. Pour les huit architectes du festival, bénévoles et passionnés, il s'agit plutôt de faire battre la fête nationale au rythme du rock, et gratuitement. D'années en années -c'est la septième- le festival s'agrandit jusqu'à franchir l'année dernière la barre des 4000 spectateurs. Un chiffre assez grand pour augmenter l'investissement en termes d'organisation et d'infrastructure, mais pas assez pour attirer les sponsors. Bien qu'abordable (entre 5 et 12 euros), l'entrée n'est donc plus gratuite pour les adultes cette année.

Grâce au Power Festival, la fête nationale sera donc aussi musicale, et elle commence un jour plus tôt: le mercredi 20 juillet. Dans le stade de Tivoli à la Louvière, ce ne sont pas les militaires qui défileront mais bien des groupes aux couleurs musicales punk, rock ou encore ska - 26 au total: The BellRays en tête d'affiche, groupe rock alternatif venu tout droit des États-Unis, La Ruda, dont le rock prend volontiers un accent ska ou encore les jeunes groupes de la région.

Où? La Louvière

Quand? 20-21 juillet à partir de 11h

Combien? Sur place: 8 euros la journée, 12 euros les deux jours

Lydie.m (stg)

Plus d'infos sur le site du Power Festival

Un aperçu avec la vidéo-annonce:

Nos partenaires