Allen Lowe - Blues and the Empirical Truth

05/10/11 à 15:42 - Mise à jour à 15:42

JAZZ | Une méditation sur le blues par un saxophoniste et compositeur doublé d'un musicologue. Avec Blues and the Empirical Truth (hommage à l'album d'Oliver Nelson enregistré il y a un demi-siècle), Allen Lowe livre un point de vue neuf et décapant sur ce genre musical fondamental à travers 52 morceaux.

Allen Lowe - Blues and the Empirical Truth

JAZZ | Une méditation sur le blues par un saxophoniste et compositeur doublé d'un musicologue. Avec Blues and the Empirical Truth (hommage à l'album d'Oliver Nelson enregistré il y a un demi-siècle), Allen Lowe livre un point de vue neuf et décapant sur ce genre musical fondamental à travers 52 morceaux qui éparpillent le blues aux 4 coins de la musique populaire américaine (et même au-delà)-partant des champs de coton pour aboutir au free jazz, en passant par l'église, les marching bands, les maisons closes, le ragtime, les minstrels, le swing, le bop, le rock, la pop, tout en faisant référence à des musiciens aussi divers que Johann Strauss, Maybelle Carter, Armstrong, Ellington, Billie Holiday, Bud Powel, Max Roach, Mingus, Brubeck, David Schilkraut, Doris Day, Miles, Ayler, James Brown, Coltrane ou Lou Reed! Entouré, selon les titres, par les pianistes Lewis Porter et Matthew Shipp, le tromboniste Roswell Rudd, les guitaristes Marc Ribot et Ray Suhy, le saxophoniste Spikes Sikes, le contrebassiste Jessie Hautala, l'électro-batteur Jake Millett et le chanteur Todd Hutchinsen (sur 3 titres), Allen Lowe, qui évoque Ornette à l'alto (instrument auquel il substitue, ici ou là, le ténor, le C melody sax et même la guitare), fait montre d'une imagination débordante, d'une culture illimitée et d'un humour (juif) détonant au sein d'un triple album qui, à l'exception peut-être du grand précurseur évoqué plus haut (The Blues and the Abstract Truth), est sans équivalent dans son genre.

Ph.E.

ALLEN LOWE, BLUES AND THE EMPIRICAL TRUTH, MUSIC & ARTS CD 1251 (CODAEX). *****

Nos partenaires