Agoria complète l'affiche du Bucolique

01/08/12 à 17:49 - Mise à jour à 17:49

La 7e édition du Bucolique Ferrières Festival voit son line-up s'enrichir d'un hôte prestigieux. Le DJ français Agoria viendra faire danser les foules dans les campagnes ardennaises lors de la soirée electro du vendredi 24 août.

Agoria complète l'affiche du Bucolique

© DR

Ferrières, 5000 habitants à peine. Un petit village situé entre Liège et Bastogne bien loin de la clameur habituelle de grandes villes. C'est pourtant là que le producteur et compositeur de musique électronique Agoria viendra brancher ses platines après ses tournées européennes et asiatiques estivales. Grand nom de l'electronica, Sébastien Devaud pour les intimes proposera aussi bien aux convertis qu'aux néophytes de succomber à ses constructions sonores uniques et envoûtantes. Ce digne rejeton de Jeff Mills, biberonné à la techno et à la house américaines mais aussi à notre new beat nationale, est le créateur du très pointu label Infiné et un des DJ les plus visionnaires de sa génération. Habile expert pour introduire des parfums d'ambient dans sa musique, l'artiste a sorti l'an passé Impermanence, son troisième effort studio signé pour la première fois sur son propre label. Un album qu'il qualifie d'"épanoui et intime" et pour lequel il déclare avoir "rajouté quelques touches acoustiques" dans son univers techno. En témoigne la magnifique plage d'ouverture Kiss My Soul, sublimée par la voix bouleversante de la chanteuse Kid A.

Le DJ-set de cet invité de haut standing méritera donc toute les attentions. Détail amusant, il rejoint ainsi sa petite protégée Clara Moto, jeune espoir de la minimal house et auteur du remarqué et remarquable Polyamour, elle aussi programmée lors de la première soirée du festival. Un vendredi soir à l'affiche alléchante donc puisque se produiront également le mythique Alex Gopher et une bande remuante de talents belges reconnus et en devenir (Compuphonic, Attar!, Kolombo et Discomafia).

Honneur à la Belgique le samedi aussi. Le Bucolique accueillera notamment les Liégeois folkeux de Dan San tandis que Montevideo présentera les morceaux de son album à venir au public. A ne rater sous aucun prétexte: le groupe BRNS, l'une des révélations de l'année, prêt à vous brûler les neurones avec l'EP Wounded empli de tubes incandescents. La deuxième et dernière journée du festival champêtre sera aussi l'occasion de jeter un oeil curieux sur la prestation de Joshua, sous le feu des projecteurs depuis leur passage dans le télé-crochet du service public qu'on ne présente plus.

Sachez enfin que pour marquer les 10 ans de l'ASBL en charge de l'organisation, le festival déménage dans un cadre plus original, au château de Ville-My, à Ferrières. Un changement de date aussi, puisque le Bucolique s'installera dans les jardins du château à la fin du mois d'août (24 et 25 août), et non plus en septembre.

Kevin Plasman (stg)

Infos: www.bucolique.be

Nos partenaires