Abdelli - Destiny

28/11/11 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

WORLD | Revoilà le Kabyle algérien, séparé du label Real World de Peter Gabriel, revisitant une nouvelle fois l'exil, thème aux mélancolies inépuisables vissées à l'absurde réalité Schengen.

Abdelli - Destiny

WORLD | Le dernier album d'Abdelli date de 2003: depuis lors, le Kabyle algérien, installé en Belgique en 1986, s'est séparé du label Real World de Peter Gabriel comme de son élégant producteur Thierry Van Roy, disparaissant de nos radars malgré des concerts au gré du vent international. Le revoilà revisitant une nouvelle fois l'exil, thème aux mélancolies inépuisables vissées à l'absurde réalité Schengen. Du Pakistan où il joue en novembre 2004 à la Belgique et au Canada, Abdelli tisse des chansons langoureuses sous forme de massepain sentimental. La présence d'un harmonica jazzy-bluesy ou d'une flûte de Lahore enrichit une musique naturellement rivée à l'hypnose. Mention plus à la plage d'ouverture, Awal, très rétro Alger 1975, mention moins à Abroad où Abdelli -jouant un contrôleur de clandestins...- s'avère nettement moins bon acteur que chanteur.

Ph.C.

Abdelli, Destiny, distribué par Music & Words. ***

Ecouter l'album sur Spotify.

En savoir plus sur:

Nos partenaires