A Brooklyn, la fête de James Murphy pour les 12 ans du label DFA

03/06/13 à 10:58 - Mise à jour à 13:11

LE WEBOSCOPE | Où Prisoners envoie du lourd, Vincent Cassel sera La Bête et Léa Seydoux La Belle, DFA fêtait en fanfare ses 12 ans, et White Fence et Jon Hopkins sortent de bons albums.

Excellent casting et sujet lourd, Prisoners devrait en toute logique faire parler de lui et marquer les consciences. Hugh Jackman y interprète le rôle d'un père dont disparaissent les fillettes, Jake Gyllenhaal celui du flic chargé de l'enquête, et Paul Dano, celui du pédophile présumé. Et potentiel. Parce ce que c'est là que se gâte considérablement le pitch. Parents et flics s'acharnent en effet, tout de même jusqu'à la séquestration et la torture, sur quelqu'un qui présente toutes les caractéristiques d'un Marc Dutroux bis mais pourrait en fait bien être totalement innocent.

http://www.youtube.com/watch?v=bpXfcTF6iVk

L'EXCEPTION FRANCAISE, mon bon monsieur. Léa Seydoux et Vincent Cassel seront les vedettes d'un remake hexagonal de La Belle et La Bête, dont le tournage aura lieu cet hiver. Pourquoi cette envie de ricaner ?

http://www.telerama.fr/cinema/lea-seydoux-et-vincent-cassel-dans-un-remake-de-la-belle-et-la-bete,98244.php

A Brooklyn, DFA vient de fêter ses 12 ans. L'occasion d'une nouba monstre dans un vieux théâtre très rococo, où ont défilé sur scène les fers de lance du label. Le tout achevé par un dj-set de James Murphy, le cappo de tutti les cappi. Photos, souvenirs et mix disponibles ici :

http://www.redbull.com/us/en/music/stories/1331592876118/listen-james-murphy-dj-set-from-dfa-12-year-party

Après sa BO du film Monsters et ses collaborations avec Brian Eno et King Creosote, revoilà revenu Jon Hopkins à ses premières amours, la techno rêveuse et triste, un peu glitch, assez minimale, genre Fairmont, tout ça. Dans le genre, ce nouvel album titré Immunity se présente sans forcer comme l'une des meilleures choses de l'année. On l'écoute en intégralité grâce au streaming toujours au taquet de la radio américaine NPR.

http://www.npr.org/2013/05/26/186457281/first-listen-jon-hopkins-immunity

Dans un autre style, la lofi américaine enregistrée à la 6-4-2, c'est certainement Cyclop Reaps de White Fence qui occupe le haut du panier depuis quelques jours. On vous a retrouvé une interview d'il y a quelques mois du bonhomme, parue sur un blog qui fait mieux le boulot que pas mal de journalistes, pour expliquer le parcours déjà long et le génie de Tim Presley, qui a même joué avec The Fall et a réussi à devenir ami avec l'irascible et légendaire Mark E. Smith. Chapeau !

http://foggygirlsclub.blogspot.be/2013/02/white-fence-fall-and-rise-interview-eng.html

Nos partenaires