10 days of Summer

13/08/10 à 09:10 - Mise à jour à 09:10

Rassemblement urbain pluridisciplinaire, le Brussels Summer Festival s'apprête à faire vibrer pendant 10 jours le quartier royal.

10 days of Summer

© Belga

Brussels Summer Festival, du 13/08 au 22/08, aux environs de la place des Palais, à Bruxelles, www.bsf-brusselssummerfestival.be

Tous les grands rassemblements musicaux de l'été ne se déroulent pas dans une pâture au beau milieu de la cambrousse. Certains s'installent plus ou moins durablement dans nos centres villes qu'ils bercent, animent ou secouent. Lokeren et Gand ont leurs fêtes. Spa a ses Francofolies. Louvain son Marktrock. Pour la petite histoire devenu 100% belge et gratuit (il a quand même pris un méchant coup dans l'aile quand on sait y avoir vu entre autres Lou Reed et James Brown). Et la capitale de l'Europe, elle, a son Brussels Summer.

On est évidemment bien loin des Nuits secrètes, autre festival urbain qui a aidé pas mal de monde à situer Aulnoye-Aymeries, petit patelin français perdu de l'autre côté de la frontière, sur la carte de l'Hexagone. Initié par la ville en 2002, le Brussels Summer, anciennement intitulé Eu'Ritmix, est né d'une volonté commune. Celle d'acteurs culturels, touristiques et institutionnels bruxellois bien décidés à proposer un événement annuel majeur au coeur de leur ville. Il a depuis dépassé le cadre purement musical pour s'ouvrir aux théâtre et animations de rues et mettre en valeur le patrimoine architectural. Devenant la plus importante manifestation culturelle du mois d'août à Bruxelles.

Musiques et musées

Du 13 au 22 août, c'est tout le quartier de la place royale (place des Palais, parc de Bruxelles et place du Musée) qui va s'agiter. Le ticket d'entrée, plus que démocratique (20 euros les 10 jours), donne d'ailleurs un accès gratuit aux Musées royaux des Beaux-Arts, au Bozar, au MIM, au musée BELvue et au Coudenberg.

Ce coin de la ville, à 2 pas de la gare centrale, a conforté depuis quelques années son statut de plaque tournante de l'offre culturelle bruxelloise. Pour preuve (ou explication), l'ouverture du Musée Magritte et celle du centre d'information touristique.

En attendant, le Brussels Summer est avant tout axé sur les concerts. En 10 jours, ils seront une cinquantaine de groupes à se produire sur les 3 scènes du festival. Beaucoup de Belges qu'on ne présente plus et qu'il est vrai, on a parfois vus et revus: Ghinzu, Piano Club, My Little Cheap Dictaphone. Des têtes d'affiche qui parlent au grand public: Babylon Circus, Charlie Winston, BB Brunes, Gotan Project, Peter Van Poehl et son Coups de Vents Wind Orchestra... Puis aussi, voire surtout, quelques artistes plus en marge (et qu'on vous recommande) comme Mièle, The Wave Pictures, Arnaud Fleurent-Didier, Clare Louise ou The Kissaway Trail... Sans parler des 70 prestations dans les bars et clubs de la ville ou encore de la musique classique. Hot summer...

Julien Broquet

Nos partenaires